FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Voir l’ancien français bonee (« mesure de terre »).

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
bonier boniers
\bɔ.ɲe\

bonier \bɔ.ɲe\ masculin

  1. Ancienne mesure de terre en Belgique valant 1,40 hectare.
    • II y a lieu de croire que le manoir contenait communément 12 boniers. Cette mesure de terre est encore connue dans la Flandre. Le bonier contient, en surface, 4,074 toises 5 pouces et 4 lignes. Ainsi l'arpent contenant 900 toises, il faut 4 arpens et demi 24 toises 5 pouces 4 lignes pour l'équivalent d'un bonier en mesure de Paris. — (Charles Maxime Detorcy-de Torcy; Recherches chronologiques, historiques et politiques sur la Champagne [&c.]., 1832)

Variantes orthographiquesModifier

TraductionsModifier

AnagrammesModifier

RéférencesModifier

Ancien françaisModifier

Verbe Modifier

bonier \Prononciation ?\ transitif (voir la conjugaison)

  1. Variante de boneer.

RéférencesModifier

AnglaisModifier

Forme d’adjectif Modifier

bonier \Prononciation ?\

  1. Comparatif de bony.