FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Dérivé du verbe broyer avec le suffixe -age.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
broyage broyages
\bʁwa.jaʒ\

broyage \bʁwa.jaʒ\ masculin

  1. Réduction d’un solide en poudre ou d’une poudre en une poudre plus fine encore.
    • Le broyage des fourrages grossiers a fait l’objet d’une analyse critique de Oreenhalgh et Wainman en 1972. — (M. G. Jackson, Le Traitement de pailles pour l’alimentation des animaux: évaluation de la rentabilité technique et économique, 1979)
    • La plupart des oiseaux ne peuvent pas mastiquer leur nourriture et le gésier renferme des gastrolithes (des petits cailloux ingérés, les pierres du gésier, du gravier) responsables du broyage de ce qui est ingéré. — (Lauralee Sherwood, Hillar Klandorf & Paul Yancey, Physiologie animale, chap. 14 : Les systèmes digestifs, traduit par Jean-Pierre Cornec, De Boeck Superieur, 2016, p. 681)

TraductionsModifier

PrononciationModifier