corégone

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Date à préciser) Du grec ancien κόρη, koré (« pupille ») et γωνία, gônia (« angle »).

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
corégone corégones
\kɔ.ʁe.ɡɔn\
 
Un corégone lavaret.

corégone \kɔ.ʁe.ɡɔn\ masculin

  1. (Ichtyologie) Poisson d’eau douce lacustre de la famille des salmonidés.
    • Le Léman abritait jusque dans les années 1920 deux corégones, « la féra » et « la gravenche ». Bien que ce soit difficile à imaginer, ces poissons très prisés ont pourtant été exterminés par une surpêche systématique qui a duré plusieurs décennies. Des introductions massives d’alevins de palées provenant du lac de Neuchâtel ont permis de reconstituer une population importante de corégones dès les années 1940. — ([1])
  2. (Vieilli) Poisson du genre Saurus [1].
    • Des corégones rouges semblaient faucher les flots avec leur pectorale tranchante, et des sélènes argentées, dignes de leur nom, se levaient sur l’horizon des eaux comme autant de lunes aux reflets blanchâtres. — (Jules Verne, Vingt mille lieues sous les mers, chapitre 18, 1870, Hetzel)

NotesModifier

  • En biologie, le nom binominal et les autres noms scientifiques (en latin) prennent toujours une majuscule. En français, les naturalistes mettent fréquemment une majuscule aux noms de taxons supérieurs au genre.
    Un nom vernaculaire ne prend pas de majuscule, mais on peut en mettre une quand on veut expliciter le fait que l’on ne parle pas d’individus, mais que l’on veut parler de l’espèce, du genre, de la famille, de l’ordre, etc.

TraductionsModifier

HyperonymesModifier

HyponymesModifier

Voir aussiModifier

  • Coregonus sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier

  • [1] Georges Cuvier, M. Valenciennes, Histoire naturelle des poissons, volume 21, page 463, 1969, A. Asher
  • Christian Meyer, éditeur scientifique, Dictionnaire des sciences animales, Cirad, Montpellier, France, 2020, article corégones