FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Avant 1864) Du nahuatl coyotl.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
coyote coyotes
\kɔ.jɔt\
 
Un coyote.

coyote \kɔ.jɔt\ masculin

  1. (Zoologie) Mammifère carnivore de la famille des canidés (Canis latrans), originaire d’Amérique du Nord, qui ressemble à un petit loup.
    • Aux États-Unis, le coyote s’appelle souvent loup de prairie. — (Brice Matthieussent, Jim Harrison de A à W, 1995)
    • De temps à autre, pour maintenir la liaison, je lançais le cri de l’oiseau-moqueur — « si parfaitement imité que sa femelle s'y fût trompée » — et Paul me répondait par « l’aboiement rauque du coyote », parfaitement imité, lui aussi : mais imité — faute de coyote — de celui du chien de la boulangère, un roquet galeux qui attaquait parfois nos fonds de culotte. — (Marcel Pagnol, La gloire de mon père, 1957, collection Le Livre de Poche, pages 192-193)

DérivésModifier

TraductionsModifier

HyperonymesModifier

(simplifié)

PrononciationModifier

AnagrammesModifier

Modifier la liste d’anagrammes

Voir aussiModifier

  • coyote sur l’encyclopédie Wikipédia  
  • coyote sur le Dico des Ados  

AnglaisModifier

ÉtymologieModifier

(Date à préciser) Du nahuatl coyotl.

Nom commun Modifier

coyote (Royaume-Uni) : \kaɪˈəʊ.tiː\, \kaɪˈəʊt\, \kɔɪˈəʊ.teɪ\, \kɔɪˈəʊt\, (États-Unis) : \kaɪˈoʊ.ti\, \kaɪˈoʊt\, \kɔɪˈoʊ.teɪ\, \kɔɪˈoʊt\

  1. (Zoologie) Coyote.

PrononciationModifier

EspagnolModifier

ÉtymologieModifier

(Date à préciser) Du nahuatl coyotl.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
coyote
\ko.ˈʝo.te\
coyotes
\ko.ˈʝo.tes\

coyote \ko.ˈʝo.te\ masculin

  1. (Zoologie) Coyote.

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

  • coyote sur l’encyclopédie Wikipédia (en espagnol)  

NéerlandaisModifier

ÉtymologieModifier

(Date à préciser) Du nahuatl coyotl.

Nom commun Modifier

coyote \ˌkoːˈjoː.tə\

  1. (Zoologie) Coyote.

SynonymesModifier

Taux de reconnaissanceModifier

En 2013, ce mot était reconnu par[1] :
  • 93,0 % des Flamands,
  • 89,7 % des Néerlandais.

PrononciationModifier

RéférencesModifier

  1. Marc Brysbaert, Emmanuel Keuleers, Paweł Mandera et Michael Stevens, Woordenkennis van Nederlanders en Vlamingen anno 2013: Resultaten van het Groot Nationaal Onderzoek Taal, Université de Gand, 15 décembre 2013, 1266 p. → [lire en ligne]