débitable

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(1843)[1] Dérivé de débiter, avec le suffixe -able.

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
débitable débitables
\de.bi.tabl\

débitable \de.bi.tabl\ masculin et féminin identiques

  1. Qui peut être débité, coupé suivant certains procédés.
    • Pour chacun de ces 102 bœufs j’ai constaté le poids vivant au moment de l’abattage, le rendement en parties débitables par le boucher, […]. — (Théophile Baudement, Académie des Sciences, Comptes rendus, tome LII, Paris, 1861, page 236)
    • Elle reçoit en entrée les broyats tandis que ressort en sortie un panneau continu de composite recyclé, débitable à souhait. — (Philippe Passebon, Recycler les composites thermoplastiques, c'est possible !, industrie-techno.com, 21 décembre 2016)
    • L’endroit présente une succession de bancs horizontaux d’un granite très beau et très résistant débitable en plaques plus ou moins épaisses. — (Quelle réhabilitation envisager pour la carrière de la Roche du Picq à Royère-de-Vassivière (Creuse), héritage ouvrier en pleine nature ?, lamontagne.fr, 3 avril 2021)
  2. (Finance) Qui peut faire l’objet d’un débit.
    • Ils ont mis en place des cartes de membre numérotées dont le fonctionnement se rapproche d’un compte courant, débitable, incluant la cotisation membre du club, et éditant un état de compte en fin de mois. — (Caroline Campagne, Sous le Régent hôtel, la boîte des footeux, sudouest.fr, 5 février 2011)
    • Les étudiants se verront remettre une carte cadeau, valable dans de grandes enseignes, débitable au centime près. — (Bouchain: 79 étudiants recevront chacun une carte cadeau de 150 euros, lavoixdunord.fr, 9 mars 2021)

PrononciationModifier

RéférencesModifier

  1. Mémoires d’agriculture, d’économie rurale et domestique de la Société royale et centrale d’agriculture, Vve Bouchard-Huzard, Paris, 1843, page 383.