endimancher

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Date à préciser) De dimanche. Référence nécessaire

Verbe Modifier

endimancher \ɑ̃.di.mɑ̃.ʃe\ transitif ou pronominal 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : s’endimancher)

  1. Parer des meilleurs atours.
    • Jusque là le marchand n’excède pas son droit, on ne peut lui faire un crime d’endimancher sa marchandise, ayant cela de commun avec tout propriétaire ou industriel qui vend ses denrées, son produit, sous l’aspect le plus séduisant, ce qui est parfaitement licite. — (Gabriel Maury, Des ruses employées dans le commerce des solipèdes, Jules Pailhès, 1877)
    • On les endimanche à prix d'or. — (Alfred de Musset)
    • Elle ne s’endimanchait pas, mais changeait de vêtements ; puis elle partait tantôt dans un sens, tantôt dans l'autre, pour ne rentrer que plusieurs heures après, […]. — (Jean Rogissart, Hurtebise aux griottes, L’Amitié par le livre, Blainville-sur-Mer, 1954)

DérivésModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier