faire maison nette

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

 Composé de faire, place et net.

Locution verbale Modifier

faire maison nette

  1. (Figuré) (Familier) Congédier tous ses domestiques, tous ses employés.
  2. (Figuré) (Par extension) Quand Charles le Téméraire força le renard de France à assister au sac de Liége insurgé, et que les Petits en fuite dans les sauvages solitudes de l’Ardenne moururent « de froid, de faim et de sommeil », ou y furent égorgés par des seigneurs rebelles soucieux de rentrer en grâce, Libert de Quartier et sa femme Ivette de Rutinghem approuvèrent sans doute cette façon de faire maison nette. — (Marguerite Yourcenar, Souvenirs pieux, 1974, collection Folio, pages 80-81)

Quasi-synonymesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier