Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Participe passé masculin singulier du verbe employer.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
employé employés
\ɑ̃.plwa.je\

employé \ɑ̃.plwa.je\ masculin (pour une femme on dit : employée)

  1. Personne rétribuée pour produire un travail au sein d’une entreprise ou d’une administration.
    • Les affaires courantes de la Caisse, en tant qu’elles ne sont pas expédiées par les employés de la Caisse, pourront, par décision du Conseil d’administration, être confiées à des commissions spéciales […]. — (Statut de la Caisse locale générale de secours en cas de maladie pour l'arrondissement de Metz-campagne - Valable à partir du 1er janvier 1914, § 90, imp. H. Jauch, Metz, 1914, page 44)
    • Le débarquement d’une automobile à quai était une manœuvre peu familière aux employés de la petite station, et le train s’attardait, et Psyché devenait impatiente. — (Pierre Louÿs, Psyché, 1927, p.137)
    • Un employé dans l’administration des contributions indirectes.
    • Admettre un employé à faire valoir ses droits à la retraite.
  2. (Spécialement) Personne, dans une entreprise, ne faisant pas partie des cadres et effectuant un travail intellectuel.
    • Dans cette soierie, le patron se faisait un devoir de ne jamais répondre au « Bonjour » des employés, je ne dis pas seulement des ouvriers mais même des employés. — (Maurice Zundel, Silence, parole de vie, éd. Anne Sigier, 1990, p. 42)

Quasi-synonymesModifier

DérivésModifier

Apparentés étymologiquesModifier

HyperonymesModifier

TraductionsModifier

Forme de verbe Modifier

Voir la conjugaison du verbe employer
Participe Présent
Passé (masculin singulier)
employé

employé \ɑ̃.plwa.je\

  1. Participe passé masculin singulier du verbe employer.

PrononciationModifier

NéerlandaisModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun Modifier

employé

  1. Employé.

SynonymesModifier

Taux de reconnaissanceModifier

En 2013, ce mot était reconnu par[1] :
  • 76,8 % des Flamands,
  • 86,2 % des Néerlandais.

PrononciationModifier

RéférencesModifier

  1. Marc Brysbaert, Emmanuel Keuleers, Paweł Mandera et Michael Stevens, Woordenkennis van Nederlanders en Vlamingen anno 2013: Resultaten van het Groot Nationaal Onderzoek Taal, Université de Gand, 15 décembre 2013, 1266 p. → [lire en ligne]