FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(1966) De la racine de français avec le suffixe -ité, le mot est l'invention de l'homme d'État et poète Léopold Sédar Senghor (source).

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
francité francités
\fʁɑ̃.si.te\

francité \fʁɑ̃.si.te\ féminin

  1. Caractère de ce qui est français.
    • Dans un pays où l’autorité et la verticalité semblent avoir définitivement remplacé les vertus démocratiques de tolérance ou de respect de la diversité des opinions, le moindre écart par rapport à une francité fantasmée devient source d’inquiétude, défi ou insulte. — (Pour qui le burkini est-il « ostentatoire »?, André Gunther, 25 août 2016)
  2. Ensemble des personnes qui connaissent le français et aiment la culture française.
    • On a parlé de « francité »; si la francophonie est la masse des gens dont la langue maternelle est le français, la francité, dit-on, est composée de tous ceux qui connaissent le français, qui admirent la culture française, qui aspirent à s'y intégrer. — (Irène de Buisseret, Deux langues, six idiomes, Ottawa, Carlton Green, 1975, p. 363)

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

TraductionsModifier