FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du vieux norrois gaddr (« piquant, épine »). Le FEW note que seul le groseillier à maquereau est épineux alors que le mot gadelle designe le fruit du groseillier à grappes (non épineux), tout en ne mettant pas en doute cette étymologie, confirmée par ailleurs.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
gadelle gadelles
\ɡa.dɛl\

gadelle \ɡa.dɛl\ féminin

  1. (Québec) (Normandie, désuet) Fruit comestible, rouge ou blanc, du gadelier (groseillier, en France).
    • Dans une assiette creuse, mettre les gadelles et verser le sucre dessus. Écraser grossièrement les fruits avec une fourchette. Couvrir et réfrigérer au moins 1 heure. — (Louise Gagnon, Limonade à la lime et aux gadelles, magazinemieuxetre.ca, 08/08/2018)
    • Pourquoi la prude Académie n'a-t-elle pas admis dans son dictionnaire les gadelles ou gadèles, tandis que les autres lexiques désignent sous ce nom les groseilles à confitures ? — (Gustave Le Vavasseur, Locutions normandes tirées de plusieurs auteurs, E. de Broise, Alençon, 1874, page 37)

NotesModifier

La gadelle est appelée groseille en France. Au Québec, le mot groseille désigne la groseille à maquereau. Le régionalisme normand gadelle, magré son inclusion dans certains dictionnaires comme le Littré, ne s’est pas répandu en France et est tombé en désuétude.

Variantes orthographiquesModifier

ComposésModifier

Apparentés étymologiquesModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

  gadelle figure dans le recueil de vocabulaire en français ayant pour thème : groseille.

DérivésModifier

TraductionsModifier

RéférencesModifier