FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Date à préciser) De huile.

Verbe Modifier

huiler (h muet)\ɥi.le\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Oindre, frotter avec de l’huile.
    • Huiler une serrure.
    • Huiler des ressorts.
    • Huiler une machine.
    • Huiler du papier à châssis.
    • Huiler du papier pour copier plus exactement un tableau, une estampe.
    • L’usine […] était également outillée pour transformer le papier d’emballage en papier goudronné, entoilé, armé, huilé et paraffiné, à usage industriel. — (Yannick Holtzer, Les Papeteries Mougeot : paysages et impacts d’une industrie située en milieu rural, Journées d’études vosgiennes, 2005)
  2. (Figuré) (Par analogie) Fonctionner parfaitement, sans accroc.
    • Les deux hommes, dans une répartition des rôles parfaitement huilée, ne cesseront de s’épauler et de se soutenir contre le reste de la communauté scientifique pour faire avancer leurs thèses. — (Vanessa Schneider, Claude Allègre et le climat : retour sur un flagrant déni, Le Monde. Mis en ligne le 21 décembre 2018)
    • «Dans un registre bien huilé, il a accusé son adversaire d’être un «criminel», mis en cause son acuité intellectuelle, critiqué les médias, les réseaux sociaux, la «gauche radicale», une «classe politique arrogante»... — (AFP, « Trump et Biden décochent leurs dernières flèches à la veille d’un scrutin historique », dans Le journal de Montréal, 2 novembre 2020)

SynonymesModifier

Apparentés étymologiquesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier