FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

 Dérivé de habile avec le préfixe in-.

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
inhabile inhabiles
\i.na.bil\

inhabile \i.na.bil\ masculin et féminin identiques

  1. Qui manque d’habileté.
    • Puis la gravure de cette dalle, l’inscription, sont tracées par un faussaire ignorant et inhabile. — (Eugène Viollet-le-Duc, La Cité de Carcassonne, 1888)
    • Les parents, en tenue de fête, avec une physionomie gauche et ces mouvements inhabiles des corps toujours courbés sur le travail, suivaient leurs mioches. — (Guy de Maupassant, La maison Tellier, 1881, collection Le Livre de Poche, page 35.)
    • Libre à d’autres de rire d'une lenteur apparente, d’une hésitation qui est scrupule, d’une méthode qu’on croit inhabile. — (Pierre Audibert, Les Comédies de la Guerre, 1928, p.86)
  2. (Droit) Qui n’a pas la capacité légale pour faire un acte.
    • Pour être membre de l'assemblée des états de la province de Namur on doit être né dans le royaume ou dans ses colonies […] ou bien avoir le droit de voter dans les villes ou dans les campagnes sans se trouver dans l’un des cas qui rendent inhabiles à l'exercice de ce droit. — (Code administratif de la province de Namur, Namur : Dieudonné Gérard, 1827, page 3)

Quasi-synonymesModifier

DérivésModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier