FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(XIXe siècle) Composé de iso- et de -trope.

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
isotrope isotropes
\i.zɔ.tʁɔp\

isotrope \i.zɔ.tʁɔp\ masculin et féminin identiques

  1. (Génériquement) Qui se présente de la même manière, qui offre une similitude.
    • le plan horizontal est isotrope, tandis que la dimension verticale est anisotrope. — (Francis Hallé, Éloge de la plante. Pour une nouvelle biologie, Le Seuil, 2015, page 55)
  2. (Physique) Se dit des corps qui ont les mêmes propriétés physiques dans toutes les directions.
    • La loi de comportement du matériau thermoélastique linéaire, isotrope dans la configuration de référence s’obtient en combinant les résultats des paragraphes 4.5 et 5.2. — (Jean Salençon, Mécanique des milieux continus : Thermoélasticité, Editions Ecole Polytechnique, 2007, page 42)
  3. (Botanique) Qualifie les végétaux dont la croissance des organes obéissent tous soit à l'action de la lumière, soit à celle de la pesanteur.

AntonymesModifier

DérivésModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

  • (Physique) amorphe

TraductionsModifier

PrononciationModifier

ParonymesModifier

AnagrammesModifier

Voir aussiModifier

  • isotrope sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier