jusqu’au trognon

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(XXe siècle) De jusque avec le nom trognon pour montrer que l’on n’a rien laissé.

Locution adverbiale Modifier

jusqu’au trognon \ʒys.k‿o tʁɔ.ɲɔ̃\

  1. (Figuré) (Familier) Totalement, entièrement, de façon complète.
    • Elle le fait tourner en bourrique. Il est mordu. Complètement cinglé. Tout le monde le sait et elle l’aura jusqu’au trognon. — (Peter Cheyney, La Môme vert-de-gris, chapitre V, traduction de Marcel Duhamel, Gallimard, 1945)
    • Le Général de Gaulle : - Oui. Mais le Vietcong veut avoir les Américains jusqu’au trognon. Ils veulent tous que les Américains soient battus. — (Alain Peyrefitte, De Gaulle, volume 2, Fayard, 1997)
    • À rendre toujours davantage de sa liberté conquise à l’arraché, lambeau après lambeau, comme on épluche un artichaut jusqu’à devenir passif et con jusqu’au trognon, paranoïaque comme un vieux schnock drogué aux faits de voirie et contes de faits-divers du journal de Pernault. — (Frédéric Mathieu, Le Miroir aux Alouates, F. Mathieu, Montpellier, 2013)

TraductionsModifier