Ouvrir le menu principal

Sommaire

NéerlandaisModifier

ÉtymologieModifier

Du moyen néerlandais crīghen « s’efforcer, lutter ; obtenir », issu du proto-germanique *krīgan- « rester ferme, s’entêter », que l’on rapproche du breton bri « égard, respect » et du grec ancien ὕβρις, hýbris « orgueil, insolence », auquel cas on s’attendrait à un indo-européen *gʷrih₂-[1].

Verbe Modifier

Présent Prétérit
ik krijg kreeg
jij krijgt
hij, zij, het krijgt
wij krijgen kregen
jullie krijgen
zij krijgen
u krijgt kreeg
Auxiliaire Participe présent Participe passé
hebben krijgend gekregen

krijgen \ˈkɾɛj.ɣǝn\ transitif

  1. Recevoir.
    • geld krijgen
      toucher de l’argent
    • (Figuré) het moest mogelijk zijn hem aan het praten te krijgen
      il devait y avoir un moyen de le forcer à parler, il devait y avoir un moyen de le faire parler
    • (Figuré) ik krijg hem nog wel
      je l’attends au tournant

SynonymesModifier

DérivésModifier

Forme de verbe Modifier

krijgen \ˈkɾɛj.ɣǝn\

  1. Première personne du pluriel du présent de l'indicatif de krijgen.
  1. Deuxième personne du pluriel du présent de l'indicatif de krijgen.
  1. Troisième personne du pluriel du présent de l'indicatif de krijgen.
  2. Première personne du pluriel du présent du subjonctif de krijgen.
  3. Deuxième personne du pluriel du présent du subjonctif de krijgen.
  4. Troisième personne du pluriel du présent du subjonctif de krijgen.

Taux de reconnaissanceModifier

En 2013, ce mot était reconnu par[2] :
  • 100,0 % des Flamands,
  • 99,0 % des Néerlandais.

PrononciationModifier

RéférencesModifier

  1. Guus Kroonen, Etymological Dictionary of Proto-Germanic, Leyde, Brill, 2013, p. 304–305.
  2. Marc Brysbaert, Emmanuel Keuleers, Paweł Mandera et Michael Stevens, Woordenkennis van Nederlanders en Vlamingen anno 2013: Resultaten van het Groot Nationaal Onderzoek Taal, Université de Gand, 15 décembre 2013, 1266 p. → [lire en ligne]