léviathan

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

De Léviathan.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
léviathan léviathans
\le.vja.tɑ̃\
 
La destruction du Léviathan, gravure de Gustave Doré, 1865.

léviathan \le.vja.tɑ̃\ masculin

  1. (Fantastique) Animal monstrueux, comme l’est le Léviathan.
    • Monstres de toute espèce et qu’on ne connaît pas,
      Stryges au bec crochu, goules, larves, harpies,
      Vampires, loups-garous, brucolaques impies
      Mammouths, léviathans, crocodiles, boas,
      Cela grogne, glapit, siffle, rit et babille
      Cela grouille, reluit, vole, rampe et sautille ; […]
      — (Théophile Gautier, Albertus, 1833, p. 178)
    • L’eau du fleuve s’étale joyeuse et splendide ; le soleil qui monte verse sur sa poitrine un long ruisseau d’or ; ses remous s’allongent et tressaillent comme un serpent qui s’éveille, et, quand la vague les soulève, on croit voir les flancs rayés, la cuirasse fauve d’un léviathan... — (Hippolyte Taine, Voyage aux Pyrénées, 3e édition, Hachette, Paris, 1860, page 4)
  2. (Sens figuré) Énormité.
    • Les transatlantiques modernes sont de véritables léviathans.
  3. (Plus rare) (Industrie textile) Machine pour le dessuintage des laines.
    • L’opération de dessuintage, qu’on appelle aussi lavage dans certaines régions, ne se fait plus maintenant à la main. On emploie des machines dites « laveuses » auxquelles on donne encore le nom de « léviathans ». — (D. de Prat, Nouveau manuel complet de filature; 1re partie : Fibres animales & minérales, Encyclopédie Roret, 1914)

DérivésModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier