Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(XVIe siècle) De l’occitan lusèrna, tout d’abord « vers luisant », puis de façon métaphorique « luzerne », en raison de l’aspect brillant des graines de la plante, issu de l’ancien occitan luzerna (« lampe »), du latin lucerna (« lampe »), dérivé de lucere (« luire »).

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
luzerne luzernes
\ly.zɛʁn\
 
Des pousses de luzerne.
 
Des feuilles de luzerne.

luzerne \ly.zɛʁn\ féminin

  1. (Agriculture) (Botanique) Plante fourragère de la famille des Fabacées (ou Légumineuses) à feuilles en trèfle et à gousses en spirale.
    • Quand on fait la moisson du chanvre, il se passe quelquefois d’étranges phénomènes dans la personne des travailleurs mâles et femelles. […]. Du reste, il m’est arrivé, à moi, enfant, jouant et me roulant dans des amas de luzerne, des phénomènes analogues. — (Charles Baudelaire, Du vin et du haschisch, 1851)
    • La cuscute, nommée teigne dans le pays , infecte trop souvent les luzernes et les semis de vesce; on essaie de la détruire, en enfouissant à la fourche toutes les plantes attaquées; […]. — (Louis Graves, Précis statistique sur le canton d'Auneuil, arrondissement de Beauvais (Oise), Beauvais : chez Achille Desjardins, 1831, p.80)
    • Des engrais verts telles la vesce velue et la luzerne fixent l’azote de l’air grâce à une symbiose avec une bactérie qui infeste leurs racines. — (Philippe Collignon & Charlie Nardozzi, Un potager pour les nuls, First éditions, 2010, p.310)

DérivésModifier

TraductionsModifier

HyperonymesModifier

HyponymesModifier

(exemples)

Voir aussiModifier

  • luzerne sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier

NéerlandaisModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun Modifier

luzerne \Prononciation ?\

  1. Luzerne.

SynonymesModifier

Taux de reconnaissanceModifier

En 2013, ce mot était reconnu par[1] :
  • 63,5 % des Flamands,
  • 43,0 % des Néerlandais.


PrononciationModifier

RéférencesModifier

  1. Marc Brysbaert, Emmanuel Keuleers, Paweł Mandera et Michael Stevens, Woordenkennis van Nederlanders en Vlamingen anno 2013: Resultaten van het Groot Nationaal Onderzoek Taal, Université de Gand, 15 décembre 2013, 1266 p. → [lire en ligne]