Voir aussi : feuillé

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(1694) Du bas latin fōlĭa, pluriel neutre de fōlĭum, pris pour un féminin singulier en latin populaire (cf. folia, féminin singulier chez Isidore de Séville).

Apparentés étymologiquesModifier

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
feuille feuilles
\fœj\
 
Détails d’une feuille d’un arbre.
 
Roi de feuille au portait de Wurtemberg.

feuille \fœj\ féminin

  1. (Généralement) Étendue plate de dimension finie et d’épaisseur négligeable.
    • […] un brin de ciboule et un soupçon de sauce de prune légèrement sucrée sur une toute petite crêpe aussi fine qu’une feuille transparente. — (Dominique Auzias, ‎Jean-Paul Labourdette, CHINE 2017/2018, Petit Futé)
    1. (Botanique) Partie aérienne détachable d’un végétal qui permet de capter la lumière, de formes variées et de diverses couleurs. → voir feuille morte, feuille d’automne et feuille composée
      • La lune était toute nouvelle, et, du Nord, le vent apportait l’odeur des précoces jonchées de feuilles à bout de sève, de souches cariées. — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
      • Le vent s’éleva, qui fit s’envoler et tourbillonner les feuilles jaunes des arbres, et la pluie tomba, fine, oblique, cinglante et froide. — (Octave Mirbeau, Rabalan)
      1. (Vieilli) Pétale d’une fleur. → voir feuille de rose et effeuiller
        • Chaque feuille de fleurs , ornemens ou bizarreries de [artistes] se vendant, terme moyen, 75 cts. — (Le follet : courrier des salons, journal des modes, 1837, page 40)
      2. (Phytologie) Excroissance végétale à partir d’une tige. → voir trèfle à quatre feuilles
        • […] ; on coupa des baguettes et l’on chercha des perches légères, mais aucune ne se trouva être assez grande pour atteindre la grenouille, qui bâillait toujours, la gueule ouverte, sur sa feuille de nénuphar. — (Louis Pergaud, Un sauvetage, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
        • Sylvius avait déjà fait observer que les bœufs qui, pendant l’hiver, sont affectés de concrétions biliaires, se guérissent au printemps en mangeant les feuilles et les tiges de chiendent dans les pâturages. — (Le Chiendent - Triticum repens, dans la Revue de thérapeutique médico-chirurgicale, Paris : Dr Martin-Lauzer, 1865, page 17)
        • Lorsqu’on transplante une jeune plante annuelle, un Chou, on observe les feuilles inférieures succombant à l’action du soleil […] — (Charles Tschudy, Essai sur la greffe de l'herbe, des plantes et des arbres, Antoine, 1819, page 39)
      3. (Cuisine) Bractée du capitule de certain légume. → voir feuille d’artichaut et feuille de chou
        • Avec une petite cuillère enlever le foin au centre. Mettre du jus de citron. Refermer les feuilles et faire cuire.— (Congrégation de Notre-Dame, La cuisine raisonnée, 2004, page 53)
        • Il faut choisir des artichauts à peu près de la même grosseur, supprimer les extrémités des feuilles supérieures, égaliser avec des ciseaux toutes les autres feuilles, couper ou arracher les queues pour enlever les parties filandreuses qui attachent ses queues au fond, enfin parer le fond en ôtant les feuilles dures du dessus.— (Guillaume Belèze, Dictionnaire universel de la vie pratique à la ville et à la campagne, 1876, page 122)
    2. (Par extension) Étendue de matière naturelle ou synthétique utilisable. → voir feuille de carton
      • La coextrusion est un procédé ́qui permet de fabriquer une feuille ou une plaque par superposition et/ou juxtaposition de couches pour optimiser les performances de la structure. — (Coextrusion de feuilles et plaques, Ed. Techniques Ingénieur, page 2)
      1. (Pour servir de support d’écriture). Surface pouvant recevoir des caractères ou des dessins. → voir feuille de papier, feuille simple, feuille double, feuille de parchemin, feuille de vélin, feuille de brouillon, feuille d’épreuve et
        • Il n’arrive pas à toucher un tour de potier, alors, prendre une feuille et écrire une lettre, imagine ! — (Céline Guarneri, Les saisons volées n’ont pas d'été, Editions Ex Aequo, 2017)
        1. (Journalisme) Support imprimé d’informations.
          • Dans son article, il cite, comme le meilleur de ces journaux le Soumbad Caumode, en disant que cette feuille pourrait certainement rivaliser avec plusieurs journaux anglais. — (Société Française de Statistique Universelle , Journal des travaux, 1837, page 525)
          • Des escouades de camelots ont parcouru les boulevards en hurlant le titre d'une nouvelle feuille : « Demandez Le Glaive ! » — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 207)
          • Cette feuille ne craignait pas de dire ce qu’elle pensait, même aux personnages les plus hauts placés. Dans le n° 29 du 30 juin 1793, elle jugeait vertement le général Alexandre Beauharnais, qui venait d’être nommé ministre de la Guerre. — (Fernand Mitton, La Presse française, vol.2 : sous la Révolution, le Consulat, l'Empire, Paris : chez Guy Le Prat, 1945, page 172)
        2. (Imprimerie) Élément composant un livre, un magazine ou un journal.
          • La première feuille du livre doit être vide. Sur la deuxième feuille, on place généralement au recto une page de titre. — (Chloé Romengas, Ah bon, ÇA, c’est un livre autoédité ?, BoD, 2019, page 79)
        3. (Par métonymie) (Administration, Droit, Finance) Information contenue sur le support. → voir feuille blanche, feuille de présence, feuille d’impôts, feuille d’audience, feuille d’émargement et
          • Il en est de même si un Commis oublie de signer la feuille, quoy qu’il ait signé le portatif. — (Pierre Asse, Traité des aydes, pour tous les lieux où ils ont cours, Par la Compagnie des libraires associez, 1715 , page 22)
        4. (Peinture) Support hydrophile pour l’aquarelle ou le lavis.
          • Je commence par mouiller les deux faces de la feuille en étalant l’eau avec la paume des mains. — (Joëlle Krupa-Astruc, L’aquarelle - De l’émotion à la création, Editions Eyrolles, 2011, page 13)
      2. (Pour prendre ou envelopper quelque chose) Étui d’emballage. → voir feuille d’aluminium et feuille de papier à cigarette
        • Il plante des greffes, enrobées dans une feuille de plomb et ligaturées au raphia sulfaté, en pleine terre, […]. — (M. A. Bouchard, Une Mission viticole, imprimerie Lachèse & Dolbeau, Angers, 1891, page 31)
        1. (Conditionnement) Film découpé aux dimensions de l’objet à emballer. → voir feuille d’emballage et feuille plastique
          • Une blisteriseuse comprend : - un dérouleur de feuilles, […] - une station de thermoformage où la feuille est chauffée, […] - un convoyeur sur lequel la feuille formée avance […] — (Machines d'emballage 1988, Ed. Techniques Ingénieur, 1988, page 21)
        2. (Hygiène, Cuisine) Élément prédécoupé ou prélevé.
          • le pavé de saumon est enroulé dans une feuille de nori, agrémentée de gingembre mariné au vinaigre. — (Pierre-Henri Vannieuwenhuyse, Ce soir on dine à la plancha : Tapas party, 2011, page 38)
      3. (Pour essuyer quelque chose) Chiffon à nettoyer. → voir feuille de papier toilette et feuille de sopalin
        • Il s’empressa de s’essuyer avec une feuille de bananier, et donna quelques coups de pied pour projeter de la terre sur ses excréments. — (Ling ZHANG, Le Rêve de la montagne d’Or, Place des éditeurs, 2013)
        1. (Hygiène, Cuisine) Élément prédécoupé d’un rouleau.
          • Il arracha une feuille d’essuie-tout et la regarda s’en servir pour s’essuyer la main. — (Patricia Briggs, Dans la gueule du loup, Milady, 2018)
        2. (Médecine non conventionnelle) Partie extraite d’un végétal.
          • Le plantain peut soigner les piqûres d’ortie. Il suffit de frotter avec une feuille sur la piqûre. — (Plantain majeur sur ecoles.ac-rouen.fr. Consulté le 4 octobre 2020)
      4. (Pour couper quelque chose) Lame tranchante.
        • Car oui, c’est vraiment possible de se couper avec une feuille d’arbre. — (Esmé Planchon, On habitera la forêt, Casterman Jeunesse, 2019)
        1. (Boucherie) Couteau assez court, à lame très large, utilisé principalement pour la découpe des os et la séparation des articulations.
          • À la demande du client, le boucher prélève des segments de ces pièces qu’il coupe sur le billot, à la feuille, en petits cubes de 2 à 3 cm³ […] — (Michael Bruckert, La chair, les hommes et les dieux. La viande en Inde, CNRS, 2018)
      5. (Pour couvrir quelque chose) Lamelle de protection ou de décoration.
        • Recouvrir le tout avec une feuille de cuisson et cuire au four à 70 °C. — (Jean-Pierre Jacob, Jean-Pierre Jacob, ALTAL Éditions , page 88)
        1. (Ébénisterie) Placage de bois précieux.
          • On appelle placage, l’opération par laquelle on couvre d’une feuille de bois précieux, un meuble, un établi de tour, ou tout autre ouvrage de menuiserie. — (Louis-Georges-Isaac Salivet, Manuel du tourneur, volume 1, Hamelin-Bergeron, 1816, page 56)
        2. (Textile) Décoration en métal découpé appliqué sur une étoffe.
          • […] puis on place la feuille de métal sur l’étoffe et elle y adhère légèrement […] — (Office national de la propriété industrielle, Description des machines et procédés pour lesquels des brevets d'invention ont été pris sous le régime de la loi du 5 juillet 1844, volume 28, page 10)
        3. (Beaux-arts) Décoration en métal appliqué sur une œuvre. → voir feuillé, dorer à la feuille, feuille d’or et feuille d’argent
          • […] on habilla d’oripeaux des images de bois peint, on les revêtit de feuilles de métal appliquées par une forte pression […] — (Le Magasin pittoresque, 1865, page 319)
  2. (Par métonymie) Document complet contenant des informations spécialisées.
    • Nous nous sommes empressés de nous le procurer pour le consigner dans notre Feuille, où il doit d’autant plus occuper une place […] — (Journal de Savoie, an 1-11, numéros 1 à 52, page 121)
    1. (Journalisme) Journal ou document peu épais, pouvant n’être constitué que d’une page.
      • […], et notre admiration pour eux ne le cède en rien à l’admiration de quelques journaux. Mais une chose nous a étonné de la part de ces feuilles : c’est que l’esprit de parti qui les portait à exalter les Canaris et les Botzaris, leur ait fermé les yeux […]. — (Anonyme, Turquie - insurrection de Candie, Revue des Deux Mondes, 1829, tome 1)
      • A coups d’amendes, le préfet Foy, créature du prince-président, brisait les feuilles montagnardes ardennaises. — (Henri Manceau, Des luttes ardennaises, 1969)
    2. (Administration, Comptabilité) Registre ou document sur lequel sont consignées les informations. → voir feuille d’impôts, feuille d’audience et
      • […]et si le nombre des enregistrements n’est pas suffisant pour remplir la feuille, le bas de cette feuille doit rester en blanc. — (Exploitation. Instructions générales sur la comptabilité des gares, 1858, page 39)
    3. (Cartographie) Synonyme de coupure (unité de fractionnement d’un découpage, ou bien champ d’une carte constituée par une unité normale d’un découpage logique)[1]. → voir feuille colombier
      • Prix de la feuille . 2 fr . 75 Autriche et Allemagne ( Carte d’ ) , au 300.000e, dressée par G. Freytag , en 30 feuilles. — (Manuel d’alpinisme, Laveur, 1904, page 691)
    4. (Administration, Société) (Par ellipse) Document annoté à la main, comportant des ordres ou des directives particulières. → voir feuille annotée et feuille de tranchée.
      • Ci-après : - soit l’enregistrement par appareil mécanique de contrôle, sous réserve de compléter par des annotations manuscrites les feuilles d’enregistrement ; - soit l’affichage dans la cabine du véhicule d’un horaire simplifié […] — (Journal officiel des Communautés européennes, 1971, page 88-13)
  3. (Par analogie de présentation) (Par ellipse) Appendice apposé en saillie sur un objet principal.
    • C’est pour faire connaitre cette heureuse découverte qu’on a figuré un rameau de fragon sous l’apparence d’une feuille , sortant de l’aisselle de la véritable feuille. — (Jean Louis Marie Poiret, Leçons de flore, volume 1, C.L.F. Panckoucke, 1819, page 130)
    1. (Anatomie) (Familier) Oreille. → voir être dur de la feuille et feuille de chou
      • Si je ne m’étais pas gouré, je pouvais bien parier que le type n’était pas armé. J’opérai en conséquence, marchant au milieu de l’allée et fouillant l’ombre des quinquets, des feuilles et du blair. Parvenu aux trois quarts de sa longueur, je vis une ombre se déplacer. C’était celle d’un bonhomme qui se carapatait. — (Dashiell Hammet, La moisson rouge, 1929, révisé en 1956, traduit par P. J. Herr et Henri Robillot en 1950, Gallimard, page 133 de l’édition Folio Policier)
  4. (Par analogie de forme) Objet plat et mince.
    • On fait un vide partiel dans le cylindre, sous l’influence duquel la pâte s’applique aux parois de la plaque et forme la feuille. — (Wurtz, Dictionnaire de chimie pure et appliquée, volume 2, Hachette, 1873, page 751)
    1. (Cuisine) Ustensile plat d’un robot de cuisine.
      • Mélangez pendant 1 min à vitesse lente à l’aide de la feuille du robot en versant, au fur et à mesure, l’eau et la crème liquide. — (Philippe Conticini, Best of Philippe Conticini, LEC communication (A.Ducasse), 2013, page 100)
    2. (Cuisine) Morceau de pâte étalée au rouleau à pâtisserie.
      • Mettre 1 feuille de pâte ayant un peu moins d’1 cm d'épaisseur, pour chemiser un moule à pâté (ou un moule à gâteau). — (Ginette Mathiot, Je sais cuisiner autour du monde, Albin Michel, 2009)
    3. (Joaillerie, Miroiterie) Lamelle de métal qu’on met pour faire briller.
      • Folie vient du latin folium (folia), qui signifie feuille, plus spécialement mince feuille qu’on applique derrière une glace (tain), ou que les joailliers placent sous les pierres précieuses pour en rehausser l’éclat.— (Emmanuel Kant, Critique de la raison pratique; Flammarion, page 146)
    4. (Pétrologie) Lamelle qui se détache de certains corps comme l’ardoise, le talc et les pierres feuilletées.
      • Ce talc rouge ou en feüilles n’a autre usage que je sache, que par les Religieux, Religieuses & autres pour mettre sur les Tableaux ou Agnus en guise de verre. — (Pierre Pomet, Histoire générale des drogues, chez Jean-Baptiste Loyson, & Augustin Pillon, 1694, page 105)
    5. (Chirurgie) Ecaille morte qui se détache d’un os, d’un tendon, d’un cartilage.
    6. (Ameublement) Châssis d’un paravent qui se plie sur un autre.
      • Il est décrit comme « un fort beau paravent de 8 feuilles, peint sur toile et représentant des oiseaux, personnages et festes à la chinoise […] — (H. Belevitch-Stankevitch, Le goût chinois en France au temps de Louis XIV, Slatkine, 1970, page 138)
    7. (Ichtyologie) Synonyme de fausse limande (poisson).
      • Feuille — (Farid Djabali, Les poissons des Cotes Algeriennes, ISMAL, 1993, page 197)
  5. (Par analogie d’image) Elément décoratif. → voir feuille de chêne et feuille de laurier
    1. (Ornement) Reproduction en chapelet. → voir feuille d’olivier, feuille d’acanthe et
      • Tout, depuis le contour des fonds jusqu’au moindre point, à la plus petite feuille est bordé d’une ligne d’or brillant […] — (Albert Jacquemart, Histoire de la céramique, Hachette, 1875, page 184)
    2. (Beaux-arts) Substitut de l’organe sexuel masculin. → voir feuille de vigne
      • L’homme accroupi est nu, un collier au cou, le thorax sommairement indiqué ; une feuille cache son sexe. — (Georges Gaillard, Les débuts de la sculpture romane espagnole, P. Hartmann, 1938, page 60)
    3. (Jeux) Main ouverte, et doigts serrés tendus. → voir pierre-feuille-ciseaux
      • Entre ces trois êtres que lient des sentiments ambigus et sans cesse menacés, s’instaure un jeu tantôt cocasse et tantôt tragique, apparenté à ce très ancien jeu qu’on appelle " la pierre, la feuille et les ciseaux ". — (Henri Troyat, La pierre, la feuille et les ciseaux., 1998)
    4. (Architecture) Décor des éléments architecturaux (chapiteaux, bordures, moulures, …). → voir feuille refendue, feuille tournante, feuille d’angle et
      • Les feuilles se recourbent à leur extrémité, pour former une palmette renversée au relief vigoureux, et sont surmontées d’une fine palmette, à la manière de certains chapiteaux de Grandselve. — (Michèle Pradalier-Schlumberger, Toulouse et le Languedoc : la sculpture gothique, XIIIe-XIVe siècles, Presses Univ. du Mirail, 1998, page 29)
    5. (Archéologie) Pointe de flèche ou de javelot. → voir feuille de laurier solutréenne
      • Ces remarques sont fondées sur la présence d'une base arrondie de feuille solutréenne du type landais. — (Claude Couraud, L’art azilien : origine, survivance, Editions du Centre national de la recherche scientifique, 1985, page 65)
    6. (Cartes à jouer) Le pique d’un jeu de cartes germanique, ainsi nommé parce que les cartes de cette couleur sont marquées de feuilles stylisées.
    7. (Héraldique) Motif ornant une armoirie.
      • Les feuilles, gerbes, épis et fruits qui se rencontrent en blason, doivent être désignés par leur espèce, leur nombre […] — (J. F. Jules Pautet du Parois, ''Nouveau manuel complet du blason ou code héraldique, Roret, 1854, page 120)
  6. (Par virtualisation) (Informatique) Fichier visualisable ou imprimable contenant l’information globale d’une partie d’un projet. → voir feuille de calcul
    • Pour imprimer une vue, vous devez créer une feuille et y placer un cartouche. — (Julie Guézo, ‎Pierre Navarra, Revit architecture, Editions Eyrolles, 2016, page 293)

SynonymesModifier

Oreille :

Pâte amincie :

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

  •   feuille figure dans le recueil de vocabulaire en français ayant pour thème : légume.

MéronymesModifier

Botanique :

HolonymesModifier

Botanique :

DérivésModifier

TraductionsModifier

MéronymesModifier

Forme de verbe Modifier

Voir la conjugaison du verbe feuiller
Indicatif Présent je feuille
il/elle/on feuille
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que je feuille
qu’il/elle/on feuille
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
feuille

feuille \fœj\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de feuiller.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de feuiller.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de feuiller.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de feuiller.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de feuiller.

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

Enseignes en français
       
cœur carreau trèfle pique
       
cœur grelot gland feuille
       
rose grelot gland bouclier
       
coupe denier bâton épée

RéférencesModifier

  1. « Glossaire de cartographie », dans le Bulletin du Comité Français de Cartographie, mars-juin 1990, nos 123-124, Paris (2e édition), ouvrage placé sous licence CC BY-SA 4.0 et intégré au Wiktionnaire grâce à un don du Comité Français de Cartographie.