Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Date à préciser) Du latin palĕa (« paille, balle »).

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
paille pailles
\pɑj\

paille \paj\ ou \pɑj\ féminin

  1. Tige et épi du blé, du seigle, de l’orge, le riz, etc., quand le grain en a été séparé.
  2. (Par extension) Ces tiges filées et tissées pour confectionner des objets de vannerie.
    • Chapeau de paille.
    • Panier de paille.
  3. (Par extension) Fétu, très petit brin de paille.
    • Le battage a pour but d’enlever aux laines les poussières, les matières terreuses ou sableuses et les pailles qu’elles contiennent. — (D. de Prat, Nouveau Manuel complet de filature ; 1re partie : Fibres animales & minérales, Encyclopédie Roret, 1914)
  4. (Par extension) La balle du grain que l’on en sépare par le van ou par le crible.
  5. (Par analogie) Petit tube servant à aspirer un liquide.
    • Boire son soda à la paille.
  6. Défaut de liaison dans la fusion des métaux qui fragilise la pièce.
    • La lame de son épée se cassa à l’endroit où il y avait une paille.
  7. Défaut qui se trouve quelquefois dans les pierreries, principalement dans les diamants, et qui en diminue l’éclat.
    • Il y a une paille dans ce diamant.
  8. (Familier) Rien, vétille, peu de chose.
  9. (Par antiphrase) Beaucoup ; longtemps.
    • Mais il y a une reprise de meubles de 100.000 fcs, une paille ! — (Jehan Rictus, Journal quotidien, cahier 134, p. 11, 5 janvier 1928)
    • Un test, dont les résultats ont été ignorés jusqu’à présent, a montré qu’elle [(la résistance de l’acier)] était inférieure de près de 50 % aux normes en vigueur. Une paille ! — (EDF et Areva menacés par une réaction en chaîne, Le Canard enchaîné, 25 mai 2016)
    • Sans compter qu'ils se connaissent tous les deux depuis... Depuis quand, au juste ? « Ben, ça fait une paille », dit Jeanjean. — (Henry Bonnier, Une journée dans la vie d'Henri, Club français du livre, 1976)
  10. (Par analogie) (Familier) Poussière, limaille.
    • J’ai une paille dans l’œil, ça me fait pleurer.
  11. (Marine) Paille de bitte : Tige métallique mobile, traversant le haut d’une bitte d’amarrage et destinée à empêcher les cordages de décapeler.

SynonymesModifier

DérivésModifier

Proverbes et phrases toutes faitesModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

  •   paille figure dans le recueil de vocabulaire en français ayant pour thème : maison.

TraductionsModifier

Traductions à trierModifier

Adjectif Modifier

Invariable
paille
\pɑj\

paille \pɑj\ masculin et féminin identiques

  1. D’un jaune clair et lumineux. — #FEE347
    • Il portait des gants paille.
    • Il y avait là des roses jaunes effeuillant des peaux dorées de filles barbares, des roses paille, des roses citron, des roses couleur de soleil. — (Émile Zola, La Faute de l’abbé Mouret, 1875)

SynonymesModifier

Forme de verbe Modifier

Voir la conjugaison du verbe pailler
Indicatif Présent je paille
il/elle/on paille
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que je paille
qu’il/elle/on paille
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
paille

paille \pɑj\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de pailler.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de pailler.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de pailler.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de pailler.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif présent de pailler.

PrononciationModifier


ParonymesModifier

AnagrammesModifier

Voir aussiModifier

  • paille sur l’encyclopédie Wikipédia  
  • Le thésaurus couleur en français  

RéférencesModifier