jaune paille

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Locution formée sur la base des mots jaune et paille.

Locution nominale Modifier

jaune paille \ʒon paj\ masculin invariable[1]

  1. Couleurs de la paille
    • Si l'on plonge la soie dans une solution diluée d'acide nitreux, elle se colore en jaune paille après vingt-quatre heures et peut prendre ensuite des teintes variables …. — (D. de Prat, Nouveau manuel complet de filature; 1re partie: Fibres animales & minérales, Encyclopédie Roret, 1914)
    • Je vais choisir ma robe, ce soir je crois que ce sera du jaune paille, c’est une teinte qui convient bien à la saison qui commence. — (Jean-Marie Le Clézio, Fantômes dans la rue, nouvelle, 2000, page 47)

Locution adjectivale Modifier

jaune paille \ʒon paj\ masculin et féminin identiques invariable

  1. (Œnologie) Couleur de la robe d’un vin blanc, indiquant une meilleure maturité que la couleur « doré »  ; mais une maturité moindre qu’une robe de couleur « vieil or ».
    • La robe 'jaune paille' de ce vin blanc dénote un très vieux vin.
  2. D'une couleur jaune pâle rappelant la couleur de la paille.

SynonymesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier