Voir aussi : Fusion

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin fusio, qui vient du verbe fundere (« fondre »).

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
fusion fusions
\fy.zjɔ̃\

fusion \fy.zjɔ̃\ féminin

  1. (Physique) Liquéfaction d’un corps par l’action de la chaleur.
    • La fusion de l’acier pour qu’il ait les qualités qu’on recherche ne peut se faire avec un flux où il entre des matières charbonneuses; celles-ci dans la fusion le rendent intraitable. — (Résultat des expériences & observations de MM. De Ch… & Cl… sur l’Acier fondu, dans Journal de physique, de chimie, d’histoire naturelle et des arts, juillet 1788, vol.33, page 46)
    • Je vous demande pardon […], mais cette eau ne peut aucunement provenir de la fusion de la glace. — (Jules Verne, Le Pays des fourrures, J. Hetzel et Cie, Paris, 1873)
    • La valeur la plus forte pour les échantillons obtenus par voie électrolytique ne peut être attribuée à un état allotropique particulier du métal, car après fusion, le coefficient d’aimantation de ces échantillons n’a pas changé. — (Pierre Curie, Propriétés magnétiques des corps à diverses températures; Annales de Chimie & de Physique, 7e série, tome V, juillet 1895)
  2. Dissolution d’un corps dans un liquide auquel on le mélange.
  3. (Figuré) Alliance ; mélange.
    • De même que les duchés de France, jadis indépendants, durent se fusionner en une nation, de même à présent les nations auraient dû s’adapter à une fusion plus vaste, […]. — (H.G. Wells, La Guerre dans les Airs, 1908, traduit par Henry-D. Davray & B. Kozakiewicz, page 120, Mercure de France, 1921)
    • - CERALIMENT.LU.BRUN à Augy fabrique des biscottes, du pain grillé, des biscuits et réalise de la panification fraîche. C’est une filiale de la GÉNÉRALE BISCUIT, l’un un des premiers groupes européens né de la fusion successive de plusieurs entreprises concurrentes. — (Raphaël Brun, Économie industrielle de l'Yonne, Institut d'économie régionale Bourgogne-Franche-Comté, 1981, p. 67)
    • Par arrêté préfectoral du 20 juin 1978, la fusion-association intervenue entre les anciennes communes de Boissy-sur-Damville, de Créton et de Morainville-sur-Damville pour donner naissance à la commune de Buis-sur-Damville a été transformée en fusion simple. — (Recensement général de la population de 1982 : population de la France : régions, départements, arrondissements, cantons, communes, Institut national de la statistique et des études économiques (France), 1983, p. 15 de Eure)
    • Les communes bruxelloises sont fières comme Artaban de ne pas avoir fusionné. Une fusion, ce serait une atteinte autoritaire à la démocratie communale, qui existe depuis des siècles dans nos contrées. — (Geert Van Istendael, Le labyrinthe belge, Le Castor Astral, 2004, p.149)
  4. (Nucléaire) Fusion nucléaire.
    • Aujourd’hui, la spectroscopie du plasma solaire coronal est étroitement tributaire de celles des plasmas de fusion, et réciproquement. — (Evry Schatzman et Françoise Praderie, Les Étoiles, CNRS Éditions, Savoirs actuels, 1990, page 71)

AntonymesModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

DérivésModifier

TraductionsModifier


Traductions à trierModifier

PrononciationModifier

AnagrammesModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier

Ancien occitanModifier

Nom commun Modifier

fusion féminin

  1. Variante de fuzio.

RéférencesModifier

  • François RaynouardLexique roman ou Dictionnaire de la langue des troubadours, comparée avec les autres langues de l’Europe latine, 1838–1844

AnglaisModifier

ÉtymologieModifier

Du moyen français fusion, du latin fusio.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
fusion
\ˈfju.ʒən\
ou \ˈfjuː.ʒən\
fusions
\ˈfju.ʒənz\
ou \ˈfjuː.ʒənz\

fusion \ˈfju.ʒən\ (États-Unis), \ˈfjuː.ʒən\ (Royaume-Uni)

  1. Alliance, mélange.
  2. (Nucléaire) Fusion nucléaire.
  3. (Musique) Jazz fusion.
  4. (Cuisine) Cuisine fusion.

DérivésModifier

Voir aussiModifier

  • fusion sur l’encyclopédie Wikipédia (en anglais)