Français modifier

Étymologie modifier

(XVIIIe siècle) Composée de feuille et de papier.

Locution nominale modifier

Singulier Pluriel
feuille de papier feuilles de papier
\fœj də pa.pje\

feuille de papier \fœj də pa.pje\ féminin

  1. (Sens propre) Produit rectangulaire obtenu par fabrication dans un moulin à papier destiné à la graphie. → voir feuille simple, feuille double et feuille vierge
    • L’ouvrier retourne la forme et fait tomber la feuille de papier sur une grande table où l’on en entasse ainsi un millier. — (Stanislas Julien, Description des procédés chinois pour la fabrication du papier, Académie des sciences, 1840, page 4)
    1. (Dessin) Support d’image.
      • Il faut aussi avoir soin de tenir le cuir à une distance convenable de la pierre, afin qu’il ne touche la feuille de papier qu’au moment où le râteau y arrive. — (Godefroi Engelmann, Traite de Lithographie, P. Baret, 1840, page 383)
    2. (Éducation, Littérature) Support d’écrits. → voir feuille de papier millimétré et feuille de papier machine
      • Ainsi la blancheur de cette feuille de papier sur laquelle je trace des mots ne peut être la blancheur d’une autre feuille, quoique toutes deux soient appelées blanches. — (Thomas Reid, Oeuvres complètes de Thomas Reid, chef de l’école écossaise, 1828, page 217)
  2. (Physique, Chimie) Révélateur expérimental. → voir feuille de papier tournesol
    • M. Niepce de Saint-Victor exposa au soleil, sous un cliché négatif, une feuille de papier blanc qui n’avait reçu aucune préparation, et ensuite il la plongea dans une solution d’azotate d’argent. — (Jules Jamin, Cours de physique de l’École Polytechnique, volume 3, Gauthier-Villars, 1866, page 500)
  3. (Conditionnement) Feuille destinée à l’emballage d’un produit ou la séparation d’éléments. → voir feuille de papier d’emballage, feuille de papier à cigarette et feuille de papier kraft
    • Tolérance : Les fruits emballés en billots ou basquets doivent être disposés en couches régulières séparées entre elles par une cartonnette ou par une feuille de papier fort […] — (Bulletin de renseignements agricoles, numéros 25 à 36, 1956, page 315)
  4. (Hygiène) Chiffon pour essuyer. → voir feuille de papier toilette et feuilles de papier absorbant
    • Merde ! dit-il en pivotant pour arracher une feuille de papier d’un rouleau et essuyer le liquide. — (Peter May, Cadavres chinois à Houston, rouergue littérature, 2014)
  5. (Cuisine) Support pour couvrir ou démouler une préparation. → voir feuille de papier cuisson
    • Quand les canards sont habillés, on les lave intérieurement pour les bien essuyer, les brider et les envelopper dans dans une feuille de papier huilé. — (Urbain Dubois, La cuisine classique, Chez les auteurs, 1864, page 308)

Dérivés modifier

Traductions modifier

Prononciation modifier