Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Composé de maison et de hanté.

Locution nominale Modifier

Singulier Pluriel
maison hantée maisons hantées
\mɛ.zɔ̃ ɑ̃.te\

maison hantée \mɛ.zɔ̃ ɑ̃.te\ féminin

  1. Maison (ou château, vieille bâtisse, usine désaffectée, etc..) qui passe pour être visitée par des esprits, des fantômes, des entités et autres forces surnaturelles. On dit qu'elle est le théâtre de phénomènes étranges et inexpliqués, supposés surnaturels ou paranormaux.
    • Dès que j’eus entendu parler de cet envoûtement, je consultai quelques ouvrages – je possède un nombre considérable de textes égyptiens qui traitent de ces problèmes de fantômes – et, à l’heure du premier sommeil, je me rendis à la maison hantée, malgré les prières de mon hôte qui voulut m’en empêcher […]. — (Lucien de Samosate, Les amis du mensonge ou l’Incrédule, traduit par Philippe Renault)
    • Mistress Snagsby est tellement alerte, qu’aux mystérieux craquements du plancher, aux frôlements inexplicables de vêtements invisibles, qui bruissent perpétuellement dans l’ombre, on dirait la maison hantée par des revenants ; les apprentis supposent qu’il faut que jadis il y ait eu quelqu’un d’assassiné par là ; […]. — (Dickens, Bleak-House, 1853, trad. Loreau 1896)
    • Et, je l’avoue, dans cette maison hantée, redevenue noire, la peur me prit, une peur qui ne fut qu’un léger malaise, qu’un petit frisson à fleur de peau, puis qui s’exaspéra, qui me glaça tout entier, dans une folie d’épouvante. — (Zola, Angeline ou la maison hantée, 1898)
  2. (Spécialement) Attraction foraine. Parcours ludique, où l’on effraie les touristes avec des apparitions de fantômes.
    • « J’ai l’impression d’être entré dans une maison hantée de fête foraine. » Kara essuya ses yeux humides et regarda autour d’elle. La minuscule boutique était bourrée d’articles de sorcellerie. — (Kim Richardson, Les gardiens des âmes, t.6 : Mortelle, 2013, page 103)
    • Imaginez une version aquatique de la maison hantée dans une fête foraine, avec le bruit du ruissellement de l’eau et les battements d'ailes des oiseaux en guise de fond sonore. — (Philippines 2 - Palawan, Lonely Planet, 2013)
    • Bizarrement, son cadavre sanglant ne la dérangeait pas : il lui faisait à peu près le même effet qu’un zombie de pacotille dans une maison hantée de fête foraine. — (Michelle Gagnon, Frayeur, Harlequin, 2012)

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

  •   maison hantée figure dans le recueil de vocabulaire en français ayant pour thème : maison.

TraductionsModifier

Voir aussiModifier