Français modifier

Étymologie modifier

Dérivé de masculin avec le suffixe -ité.

Nom commun modifier

Singulier Pluriel
masculinité masculinités
\mas.ky.li.ni.te\

masculinité \mas.ky.li.ni.te\ féminin

  1. Caractère ou qualité de mâle.
    • L'objectif de l'utilisation de la sissy est double : il est en premier lieu de faire rire, mais il sert aussi à réaffirmer l'idéal de la masculinité (The Soilers en 1923, Wanderer ofthe West en 1927, La Joyeuse Divorcée en 1934...). — (Malick Briki, Psychiatrie et homosexualité : Lectures médicales et juridiques de l'homosexualité dans les sociétés occidentales de 1850 à nos jours, Presses universitaires de Franche-Comté, 2009, p. 65)
    • L'attention est ainsi également attirée sur les positions sociales qui précisément ne subissent pas de marginalisation ni de discrimination ; un travail qui a été systématiquement entamé ces dernières années par les études critiques de la masculinité, celles de la blanchitude (whiteness) et la critique de l’hétéronormativité. — (Elsa Dorlin, Sexe, race, classe: pour une épistémologie de la domination, Presses universitaires de France, 2009, p. 132)
    • Les performances des Hommen lors de la Manif pour tous avaient déjà mis en évidence la tension qui pouvait émerger de cette affirmation masculiniste chez des catholiques pris entre une masculinité domestiquée et une tentation viriliste, au risque de basculer vers un modèle populaire trop fondé sur le capital corporel brut, ou, en mettant en avant le culte du corps masculin, vers des modèles issus des subcultures gaies. — (Josselin Tricou, « Le catholicisme d'identité contre la mixité », chap. 8 de Antiféminismes et masculinismes d'hier et d'aujourd'hui, sous la direction de Francis Dupuis-Déri, Mélissa Blais & Christine Bard, Presses Universitaires de France, 2019)
    • Outre un repli sur un masculisme agressif, on assiste à une métamorphose de la masculinité pour le moins inattendue. Tout se passe comme si les femmes endossaient les oripeaux de la masculinité que les hommes n'osent plus revêtir. — (Jean-François Pigoullié, La décennie 2010 au miroir des fictions télévisées, Éditions L'Harmattan, 2021, p. 17)

Antonymes modifier

Vocabulaire apparenté par le sens modifier

Traductions modifier

Prononciation modifier

Voir aussi modifier

Références modifier