motherfucker

AnglaisModifier

ÉtymologieModifier

 Composé de mother (« mère ») et de fucker (« baiseur »), littéralement « baiseur de sa propre mère ».

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
motherfucker
\ˈmʌð.ɚ.ˌfʌk.ɚ\
ou \ˈmʌð.ə.ˌfʌk.ə\
motherfuckers
\ˈmʌð.ɚ.ˌfʌk.ɚz\
ou \ˈmʌð.ə.ˌfʌk.əz\

motherfucker \ˈmʌð.ɚ.ˌfʌk.ɚ\ (États-Unis), \ˈmʌð.ə.ˌfʌk.ə\ (Royaume-Uni)

  1. (Vulgaire) Insulte comparable au fils de pute français ou plus récemment à nique ta mère.
    • Shut up, motherfucker!
      Ta gueule, fils de pute !
    • Yippee-ki-yay, motherfucker! — (Die Hard, 1988)
      Yippee-ki-yay, pauvre con !
    • Surprise, motherfucker! — (Dexter, 2007)
      Surprise, fils de pute !
  2. Exclamation marquant la surprise
    • Lorsqu’il vit les seins lourds se balancer à quelques centimètres de son visage et le sourire salope de Tatiana, il émergea d’un coup et lâcha son expression favorite.
      Motherfucker !
      — (Gérard de Villiers, [://books.google.fr/books?id=wrHyfMekyDwC&pg=PT169 SAS 170 Otage des talibans], 2016)
  3. (Vulgaire) Type, mec.
    • That motherfucker is great!
      Ce mec est formidable!

Variantes orthographiquesModifier

Apparentés étymologiquesModifier

PrononciationModifier