n’avoir pas un sou vaillant

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

 Composé de sou et de vaillant.

Locution verbale Modifier

n’avoir pas un sou vaillant \Prononciation ?\ (se conjugue → voir la conjugaison de avoir)

  1. (Familier) Être sans argent, être fauché.
    • Mon fils vous a épousée certes, bien que vous n’eussiez pas eu le sou vaillant, mais cela ne vous dispense pas, au contraire, de nous gagner une dot, sans rien perdre naturellement de l’honneur, Eugénie, jeune et jolie comme vous l’êtes. » — (Marcel Jouhandeau, Chaminadour, Gallimard, 1941 et 1953, collection Le Livre de Poche, page 32)
    • Tu es un assassin si bêtement dépensier que tu n'as plus un sou vaillant. — (Glen Cook, Le Château noir, 1984)
    • Dans un salon immense j'ai trouvé la jeune Nathalie et ses sœurs, qui portaient des nattes et avaient toutes la même petite figure, agréable et innocente, mais qu'on désespérait de marier car elles n'avaient pas le sou vaillant et ne sortaient jamais. — (José Cabanis, Les cartes du temps, Gallimard, 1962, Le Livre de Poche, page 147)

SynonymesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

  • France (Lyon) : écouter « n’avoir pas un sou vaillant [Prononciation ?] »
  • Lyon (France) : écouter « n’avoir pas un sou vaillant [Prononciation ?] »

RéférencesModifier