Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Date à préciser) De l’ethnonyme Normand.

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin normand
\nɔʁ.mɑ̃\

normands
\nɔʁ.mɑ̃\
Féminin normande
\nɔʁ.mɑ̃d\
normandes
\nɔʁ.mɑ̃d\

normand \nɔʁ.mɑ̃\

  1. (Géographie) Relatif à la Normandie, ses habitants, sa culture.
    • Les concours agricoles montrent que les éleveurs charolais, limousins ou normands, que les arboriculteurs rhodaniens ou roussillonnais sont à la tête du progrès et le renom de nos crus de vins démontre que nous avons des vignerons qui savent travailler. — (Michel Debatisse, La Révolution silencieuse : Le Combat des paysans, Calmann-Lévy, 1963)
    • Alors il chercha l’oubli tour à tour dans le cidre normand, le poiré manceau, l’hydromel gaulois, le cognac français, le genièvre hollandais, le gin anglais, le wiskey écossais, le kirsch germain. — (Charles Deulin, Cambrinus)
    • Les communes et l’aristocratie, effrayées de l’ascendant que le pouvoir royal avait acquis a la suite de la conquête normande, se liguèrent et firent cause commune contre lui, afin de résister à ses empiétemens. — (Anonyme, Angleterre. - Administration locale, Revue des Deux Mondes, 1829, tome 1)
  2. Relatif à la langue normande.
  3. (Zoologie) Qualifie au masculin une race de bovins pour la production laitière, la normande.
    • M. Leblond […] a calculé la corrélation entre taux butyreux et teneur en matières azotées pour les descendances des 20 taureaux Frisons et des 21 taureaux Normands […] — (Revue laitière française, no 195 à 205, Association laitière française, 1963, p.254)
  4. (Zoologie) Qualifie une race de lapins (lapin normand).

DérivésModifier

Apparentés étymologiquesModifier

TraductionsModifier

Nom commun Modifier

normand \nɔʁ.mɑ̃\ masculin singulier

  1. Langue minoritaire parlée dans certaines parties de la Normandie et dans les îles anglo-normandes.

SynonymesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier