nouveau franc

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(1958) De franc, la monnaie française, et de nouveau, car la valeur en était nouvelle.

Locution nominale Modifier

Singulier Pluriel
nouveau franc nouveaux francs
\nu.vo fʁɑ̃\
 
Billet de 5 nouveaux francs Victor Hugo émis à partir du 4 janvier 1960.

nouveau franc \nu.vo fʁɑ̃\ masculin

  1. (France) (Désuet) Franc après sa modification de valeur monétaire du 1er janvier 1960. Simplement appelé franc depuis 1963.
    • Vous pouvez, moyennant une taxe de dix nouveaux francs, ne pas en convenir vous-même et en faire convenir par une personne munie d'une procuration en bon uniforme. — (Frédéric Dard, San-Antonio : Ne mangez pas la consigne, Paris : Éditions Fleuve noir, [s.d., vers 1960-1963], note 1 du chapitre 4)
    • Après plusieurs années de nouveaux francs, la monnaie française retrouva son appellation officielle de francs, sans aucun adjectif les précédant ou les suivant. Mais un pourcentage important de personnes, pas obligatoirement âgées, continua à tout calculer en anciens francs, tandis qu’une autre partie parlait de nouveaux francs ou francs lourds, et de centimes pour les anciens francs. — (Claude Chaminas, La Cité Joseph Staline 1941-1959, L’Harmattan, 2009, p. 114)
    • Un peu après Noël 1958, le Conseil des ministres avait annoncé l’adoption du nouveau franc. Nous l’avions appris par la radio. Ma mère avait osé une grimace. Elle a dit qu’on n’allait plus rien comprendre à rien. — (Sorj Chalandon, Profession du père, 2015, chapitre 4 (« L’agent secret »), collection « Le Livre de poche », ISBN 978-2-253-06625-5, imprimé en 2019, 281 pages, page 65.)

AbréviationsModifier

  • NF

SynonymesModifier

AntonymesModifier

TraductionsModifier

Voir aussiModifier