Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(1690) De l’adjectif obéré avec la désinence -er.

Verbe Modifier

obérer \ɔ.be.ʁe\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Accabler d’une lourde charge financière pouvant endetter jusqu’à la ruine.
    • La dette publique obère les comptes de la ville de Paris.
    • Il a eu vite fait d’obérer sa famille.
    • Dans un groupe, surtout s’il est côté en Bourse, c’est le genre d’usine que l’on ferme pour ne pas obérer la rentabilité et les résultats de l’ensemble. — (Bernard Poulet, La fin des journaux et l’avenir de l’information, Gallimard, 2009, page 207)
  2. Limiter, restreindre les capacités.
    • Ainsi, la candidature surprise de son vieil ami à la présidence des conservateurs vient obérer sérieusement ses chances d’être élu.

TraductionsModifier

PrononciationModifier

  • France (Lyon) : écouter « obérer [o.be.ʁe] »

RéférencesModifier