p’têt ben qu’oui, p’têt ben qu’non

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Abréviation de peut-être bien que oui, peut-être bien que non. Graphie plus respectueuse de la forme initiale avec l’utilisation de l’accent circonflexe.
Locution traditionnellement attribuée aux Normands. « L’explication la plus répandue mentionne une ancienne loi normande donnant le droit à une personne ayant signé un marché de rectifier ou d'annuler le contrat dans les vingt-quatre heures de sa signature. »[1]

Locution-phrase Modifier

p’têt ben qu’oui, p’têt ben qu’non \p‿tɛt bɛ̃ k‿wi p‿tɛt bɛ̃ k‿nɔ̃\

  1. (Normandie) (Québec) Probablement, éventuellement.

Variantes orthographiquesModifier

Quasi-synonymesModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

  • Canada (Shawinigan) : écouter « p’têt ben qu’oui, p’têt ben qu’non [Prononciation ?] »


  1. La Manche libre - article de Frédéric Oblin