FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

De l’ancien français pistoler.

Verbe Modifier

pistoler \pis.tɔ.le\ 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Vieilli) Tuer à coup de pistolet.
    • On a pistolé ce cavalier. — (Dictionnaire de l’Académie de 1696)
  2. Appliquer (de la peinture, de la mousse…) avec un pistolet.
    • Bon on suppose maintenant que la surface est nickel et prête à peindre : pistoler une couche de peinture, attendre 5 minutes, pistoler une deuxième, attendre 1/4 heure, pistoler une troisième, ainsi de suite, jusque 6/7 couches, en augmentant chaque fois le temps d'attente entre couche, pour que la peinture "prenne" avant de pistoler la suivante. — (site alfa-romeo-classique.forumactif.com (troisièrme corrigé en troisième))
    • Il apporte des conseils sur les méthodes de préparation des surfaces à peindre et sur la manière de pistoler la peinture dans les meilleures conditions. — (site jcfressaix.free.fr)
    • Pistoler la mousse dans le joint ou le vide ventilé. — (site www.utopis.net)

PrononciationModifier

RéférencesModifier

Ancien françaisModifier

ÉtymologieModifier

De pistole.

Verbe Modifier

pistoler \Prononciation ?\ transitif (voir la conjugaison)

  1. S’exercer au pistolet.

RéférencesModifier

Norvégien (bokmål)Modifier

Forme de nom commun Modifier

pistoler \Prononciation ?\

  1. Pluriel indéfini de pistol.