Voir aussi : Pistolet

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Nom commun 1) (1546) Dérivé de pistole (« courte arme à feu portative »), avec le suffixe -et ; emprunt de l’allemand Pistole (sens identique) et plus avant, du tchèque píšťala (par analogie de forme avec le sens originel, et encore actuel, de « sifflet, flûte »)[1].
(Nom commun 2) (Date à préciser) Du latin pistor (« meunier »), par glissement sémantique, le sens au Moyen Âge en Belgique a évolué vers boulanger, le diminutif pistolet désignant le produit du boulanger.

Nom commun 1 Modifier

Singulier Pluriel
pistolet pistolets
\pis.tɔ.lɛ\
 
Un pistolet (1).
 
Un pistolet pour uriner. (5)
 
Un pistolet à carburant. (6)
 
Un pistolet à colle (7)
 
Un pistolet (8) de dessinateur.

pistolet \pis.tɔ.lɛ\ masculin

  1. Arme à feu courte et portative.
    • Charles allongea doucement derrière lui une main qui se porta sur un pommeau de pistolet de nouvelle invention. — (Alexandre Dumas, La Reine Margot, 1845, volume I, chapitre III)
    • Il existe beaucoup d’autres noëls, il en est un originaire des environs de Gérardmer, où il est dit que les rois Mages se voyant menacés par le berger Robin, tirèrent… leurs pistolets ! — Pas mal comme anachronisme ! — (Gustave Fraipont; Les Vosges, 1895, 1923)
    • Marat vint à la Convention, monta à la tribune, et pistolet sur la tempe menaça de se tuer si la calomnie l’accusant de la « septembrisade » ne cessait pas. Danton écourta la tragi-comédie. — (Isabelle Siac, Le Talent ou la Vertu, Place Des Éditeurs, 2016)
  2. (Aujourd’hui) Arme de poing fonctionnant par recul du canon et permettant des tirs successifs.
    • Nouveaux coups de feu : « Ça claque trop sec ! C’est du pistolet. On attaque quelqu’un je parie. On se bagarre ». — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
    • Je fourre l’énorme pistolet dans mon froc et voilà le canon qui glisse dans mon slip. Je n'arrive pas, assis, à l’extirper. — (Michel-Jacques Aubin, Les Caractériels, Éditions Publibook, 2007, page 391)
  3. (Par métonymie) Tireur utilisant cette arme.
    • C’est un très bon pistolet.
  4. (Sport) Arme à feu permettant au starter de donner le signal du départ.
  5. (Médecine) Nom familier de l’urinal.
    • Quand on ne peut pas se lever, à l’hôpital, on vous donne un récipient pour uriner. Pour les hommes ça s’appelle un pistolet, ça a une forme de guess-what ; pour les femmes il s’agit d'un bassin, qu’on vous glisse guess-where. — (chipolata.over-blog.com, A l’hosto, 28 Février 2012 .)
    • Parfois il acceptait de faire pipi dans le pistolet qui était juste à côté de son fauteuil. — (Camille Nkoa, Le Mouroir, 2016.)
  6. Instrument permettant de contrôler la distribution du carburant à la sortie du tuyau d’une pompe à essence.
    • En voilà une installation, dit le pompiste après avoir introduit le pistolet dans le réservoir. — (Antoine Choplin, La nuit tombée, Lyon : La Fosse aux ours, 2012)
    • Le pistolet à la main, elle ne quitte pas des yeux l’écran qui décompte les litres de gazole et fait défiler les euros. — (Eléa Pommiers, Hausse du prix des carburants : à Dijon, le ressentiment des automobilistes, Le Monde. Mis en ligne le 20 octobre 2021)
  7. (Par analogie) Nom donné par analogie de forme à toutes sortes d'instruments, d'outils, d'appareils, etc. qui se tiennent dans la main et qui s'actionnent avec un ou plusieurs doigts.
    • Un pistolet à colle.
  8. (Cartographie) Curvigraphe, instrument de tracé permettant de dessiner les lignes courbes dans les tracés géométriques[2].
    • Un pistolet de dessinateur.
  9. (Marine) Bossoir en forme de crosse de pistolet.
  10. (Botanique) Synonyme de aconit napel (espèce de plantes).
  11. (Sens figuré) (Familier) Homme bizarre, vaguement inquiétant et fantasque.
    • — Ah ! çà, monsieur, vous êtes un singulier pistolet. Si vous n’êtes pas content, je vous rendrai raison. Je me suis battu en Juillet. — (Honoré de Balzac, L’Illustre Gaudissart, 1832)
    • Vous êtes de singuliers pistolets !!! Vous me faites aller dix fois à l’Opéra, et puis, au dernier moment, vous me dites que c’était inutile. — (Gustave Flaubert, Lettre à sa nièce Caroline, jeudi [sans quantième] avril 1865)
    • Drôle de pistolet, grommela Carrouge. Comme si la politique avait quelque chose à voir là dedans ! — (Paul et Victor Margueritte, Le Désastre, 86e éd., Plon-Nourrit & Cie, page 449)

SynonymesModifier

→ voir arme de poing (1)

DérivésModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

  •   pistolet figure dans le recueil de vocabulaire en français ayant pour thème : arme.

HyponymesModifier

selon le nom de la marque
selon le calibre

TraductionsModifier

Nom commun 2Modifier

Singulier Pluriel
pistolet pistolets
\pis.tɔ.lɛ\
 
Un pistolet.

pistolet \pis.tɔ.lɛ\ masculin

  1. (Belgique) (Boulangerie) Petit pain rond marqué par un pli médian.
    • Il s’arrêta devant le buffet, désigna des sandwiches.
      — Un pistolet ? demanda une jeune fille grassouillette.
      — Pourquoi dites-vous un pistolet ? répliqua-t-il, hargneux.
      — Parce que c’est un pistolet.
      — C’est un sandwich ! Donnez-moi trois sandwiches.
      — (Georges Simenon, Le locataire, 1934, éd. Rencontre, p. 359)
    • Je m'empiffrai de « pistolets » , de « couques au chocolat » , de « couques aux raisins » avec du fromage et des œufs brouillés. Le tout, accompagné d'un chocolat chaud. — (Évelyne Dress, Les Chemins de Garwolin: Roman autobiographique, Éditions Glyphe, 2016, chap. 15)

TraductionsModifier

PrononciationModifier

HomophonesModifier

Voir aussiModifier

  • pistolet sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier

  1. « pistolet », dans TLFi, Le Trésor de la langue française informatisé, 1971–1994 → consulter cet ouvrage
  2. « Glossaire de cartographie », dans le Bulletin du Comité français de cartographie, mars-juin 1990, nos 123-124, Paris (2e édition), ouvrage placé sous licence CC BY-SA 4.0 et intégré au Wiktionnaire grâce à un don du Comité français de cartographie.

NéerlandaisModifier

ÉtymologieModifier

Du français pistolet.

Nom commun Modifier

Nombre Singulier Pluriel
Nom pistolet pistolets
Diminutif pistoletje pistoletjes

pistolet \Prononciation ?\ masculin

  1. (Boulangerie) Pistolet, petit pain.

PrononciationModifier

PolonaisModifier

ÉtymologieModifier

Du français pistolet.

Nom commun Modifier

Cas Singulier Pluriel
Nominatif pistolet pistolety
Vocatif pistolecie pistolety
Accusatif pistolet pistolety
Génitif pistoleta pistoletów
Locatif pistolecie pistoletach
Datif pistoletowi pistoletom
Instrumental pistoletem pistoletami

pistolet \pʲiˈstɔlɛt\ masculin inanimé

  1. (Armement) Pistolet.
    • Nagle ktoś przysunął mu pistolet do głowy.
      La traduction en français de l’exemple manque. (Ajouter)

SynonymesModifier

DérivésModifier

Voir aussiModifier

  • pistolet sur l’encyclopédie Wikipédia (en polonais)  

RéférencesModifier

WallonModifier

ÉtymologieModifier

Du français pistolet.

Nom commun Modifier

pistolet \Prononciation ?\ masculin

  1. (Armement) Pistolet.
  2. (Cuisine) Petit pain rond ou allongé, avec ou sans pli médian.
    • On hamburger, ci n’est k’on vitolet stitchî dins on pistolet. — (André Gauditiaubois, dans une chanson de William Dunker)
      Un hamburger, ce n’est qu’un vitoulet fourré dans un pistolet
  3. Ce pain garni de jambon, de saucisson ou de fromage.
    • N aveut l’cafè a cure, et on moncea d’pistolets a fé, ca c’esteut des grandès familes des deus costés. — (Jean-Pierre Dumont)
      Il fallait faire le café et un tas de pistolets, car c’était des grandes familles des deux côtés.
  4. Individu, bougre.
    • C’est on drole di pistolet. — (Michel Francard, Dictionnaire des parlers wallons du pays de Bastogne)
      C’est un drôle d’individu