FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Dérivé de l'anglais plug (prononcé « plogue » en français québécois) avec le suffixe verbalisant -er.

Verbe Modifier

ploguer \plɔ.ɡe\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison) (Anglicisme)

  1. (Québec) (Populaire) Brancher, connecter (un appareil électrique).
    • J'aurais besoin de quelques informations pour « ploguer » mon terratrip 303 plus. — (site www.guideauto.com)
    • bonjour je voudrais ploguer mon ordinateur sur ma télé — (site www.infos-du-net.com)
  2. (Québec) (Familier) Placer.
    • Je cherchais à ploguer ce détail dans un de mes textes depuis le début de la semaine et je n'y arrivais pas. — (site twitter.com [twitter.com/VinceLarouche/status/102040940285399040])
    • Votre livre touche un sujet fort complexe, c’est très dense, et on ne croit pas que seulement sept minutes pour le ploguer soit suffisant. — (L'aut'journal, 28 mars 2008)
    • Revue 2010: les mots qu'il fallait ploguer dans une conférence techno — (site technaute.cyberpresse.ca)
  3. (Québec) (Familier) (Souvent péjoratif) Faire valoir un produit commercial (souvent culturel) en profitant d'une tribune qui n'est normalement pas de nature publicitaire.
    • L’empire Quebecor plogue les animateurs-vedettes du réseau TVA (empire Quebecor) dans tous les journaux et dans tous les magazines appartenant à l’empire Quebecor. — (Voir, 6 mars 2003)

NotesModifier

Ce terme est d’inspiration anglaise, et est à ce titre critiqué par l'OQLF, qui recommande d'y substituer brancher.

Variantes orthographiquesModifier

Apparentés étymologiquesModifier

PrononciationModifier