Étymologie

modifier
(1903)[1][2] Première attestation sous la forme francisée pogrome. Emprunté au russe погром, pogrom (« destruction »), déverbal de погромить, pogromit’ (« détruire »), construit avec le suffixe по-, po- désignant un achèvement et le verbe громить, gromit’ (« détruire »), lui-même de гром, grom (« tonnerre »)[1][2].
L’anglais pogrom est attesté en 1882[1][2] et pourrait avoir servi d’intermédiaire entre le russe et le français. Référence nécessaire

Nom commun

modifier
Singulier Pluriel
pogrome pogromes
\pɔ.ɡʁɔm\
ou \po.ɡʁɔm\
ou \po.ɡʁom\

pogrome \pɔ.ɡʁɔm\ ou \po.ɡʁɔm\ ou \po.ɡʁom\ masculin

  1. Variante orthographique de pogrom.
    • Mais il y a certaines philosophies qui existent comme des choses dans l’espace : elles sont imprimées dans des livres et des revues, elles sont prononcées par des voix, elles sont singulières comme des objets, elles ne sauraient être regardées comme des émanations d’une unique essence, comme des processions d’un unique pouvoir. Elles n’ont pas de participations mutuelles. Pas plus d’une jacquerie et un pogrome, bien que ces manifestations de la violence dirigée puissent présenter quelques ressemblances formelles. — (Paul Nizan, Les chiens de garde, 1932, page 8)
    • Incompréhensible ! Tout était incompréhensible… Ils étaient là, dans le désordre de leur logis, un désordre sinistre, un pogrome, et ils n’arrivaient pas comprendre ce que tout ceci signifiait… — (Elsa Triolet, Le premier accroc coûte deux cents francs, 1944, réédition Cercle du Bibliophile, page 134)
    • Mais les tueries de juin 1934 et les pogromes de 1938 avaient calmé l'ardeur de ce jeune militaire de carrière, en lui montrant le vrai visage du nazisme. — (Alain Desroches, Opération Walkyrie, 1966)
    • Car les pogromes, en minant le Judaïsme, tendent à compromettre son existence et ramènent à rien les tentatives pour améliorer la condition humaine. — (Shalom Shṿartsbard, ‎Samuel Schwarzbard, Mémoires d’un anarchiste juif, 2010)

Traductions

modifier

Prononciation

modifier

Références

modifier
  1. a b et c « pogrome », dans TLFi, Le Trésor de la langue française informatisé, 1971–1994 → consulter cet ouvrage
  2. a b et c Alain ReyDictionnaire historique de la langue française, Dictionnaires Le Robert, Paris, 1992 (6e édition, 2022)