Français modifier

Étymologie modifier

 Composé de pour et de sûr.

Locution adverbiale modifier

Invariable
pour sûr
\puʁ syʁ\

pour sûr \puʁ syʁ\ invariable

  1. (Vieilli) De façon certaine, certainement.
    • Cela, pour sûr, avait commencé, les jours ou les autres gamines s’enfuyaient, au milieu de leurs jeux, s’il venait à paraître, tandis qu’elle, souriante, le museau en l’air, attendait qu’il lui donnât en passant une petite tape sur la joue. — (Émile Zola, La Bête humaine, chapitre I)
    • — Voilà mon fils debout, il n’a pas besoin d’elle.
      Martine qui s’était remise à planter ses poireaux, la taille cassée en deux, se redressa vivement.
      — Ah ! ça, pour sûr !
      — (Émile Zola, Le Docteur Pascal, G. Charpentier, 1893, chapitre VII)
    • Pour sûr qu’elle en a eu du chagrin ! Elle était tellement dans les larmes, les yeux brouillés, que tous les soirs on lui repassait des pièces fausses… Les hommes ont si peu de cœur… ! — (Léon Frapié, Les deux mères, dans Les contes de la maternelle, éditions Self, 1945, page 18)

Vocabulaire apparenté par le sens modifier

Traductions modifier