Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

De prompt et du suffixe -ment.

Adverbe Modifier

Invariable
promptement
\pʁɔ̃p.tə.mɑ̃\
ou \pʁɔ̃t.mɑ̃\

promptement \pʁɔ̃p.tə.mɑ̃\

  1. Avec promptitude.
    • […] : il nous faut donc accomplir promptement notre dessein. — (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)
    • Si l'on emploie de l'acide chlorhydrique à froid, celui-ci dissout très promptement la soie, […]. — (D. de Prat, Nouveau manuel complet de filature; 1re partie: Fibres animales & minérales, Encyclopédie Roret, 1914)
    • Dressé sur l’échelle légère et tremblante, en saule de marais, il cueillait sans relâche, leste comme un écureuil, promptement quoique sans se hâter, […]. — (Jean Rogissart, Hurtebise aux griottes, L’Amitié par le livre, Blainville-sur-Mer, 1954, p. 35)
    • Ce digne enfant, qui paraît n'avoir jamais connu la crainte, annonça promptement un esprit vif, une intelligence de chercheur, une propension remarquable vers les travaux scientifiques […]. — (Jules Verne; Cinq semaines en ballon.)
    • […], elles établirent que le crapaud succombe assez promptement à la privation totale d'oxygène, […]. — (Jean Rostand, La vie des crapauds, 1933)
    • Le notaire avait tout bonnement […] remarqué combien la beauté d’une femme passe promptement pour un mari. — (Honoré de Balzac, Modeste Mignon, 1844)
    • […] et on le verse promptement sur toute la surface de la pierre, en soufflant ensuite légèrement dessus. — (Aloïs Senefelder, L'Art de la lithographie, ou, Instruction pratique, Paris, Treuttel & Würtz, 1819, p.232)


SynonymesModifier

→ voir rapidement

Apparentés étymologiquesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier