résinier

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Mot dérivé de résine avec le suffixe -ier

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin résinier
\ʁe.zi.nje\
résiniers
\ʁe.zi.nje\
Féminin résinière
\ʁe.zi.njɛʁ\
résinières
\ʁe.zi.njɛʁ\

résinier \ʁe.zi.nje\

  1. Relatif à la résine, aux pins qui la produisent, à leur culture.
    • … ; les membres qui composaient la petite société ne purent s'entendre, et l'industrie résinière, après avoir donné dans le Maine une lueur d'espérance, disparut entièrement. — (Congrès central des Académies, session de 1864, Annuaire des sociétés savantes de France et des congrès scientifiques, 1865, page 151)
    • Mais cette perte a été largement compensée par l'extension des plantations de tabac (…) et par le rendement actuel de l'industrie résinière. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
résinier résiniers
\ʁe.zi.nje\

résinier \ʁe.zi.nje\ masculin (pour une femme, on dit : résinière)

  1. (Eaux et Forêts) Ouvrier qui extrait la résine des pins.
    • Quant aux barras et galipots, ils doivent être arrachés de l'arbre avec la pousse; le résinier les fait tomber sur une toile étendue sur le sol. — (Article "Résines", Bulletin de la Société d'encouragement pour l'industrie nationale, Volume 58, page 744, 1859)
    • Un soir, comme il revenait à Dax par la route de Magescq, en compagnie de deux résiniers, il entra dans un petit pignadar où il s’était rendu acquéreur de sept pins. — (Pierre Benoit, Mademoiselle de la Ferté, Albin Michel, 1923, Cercle du Bibliophile, page 20.)

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

TraductionsModifier

Voir aussiModifier

  • résinier sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier