rivelaine

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici. peut-être emprunté au wallon "rivlinne" (pic à deux pointes plates pour creuser la houille ou le schiste friable, mais aussi bande de tissu de bordure, bande de terrain) - plusieurs termes de houillerie viennent du wallon -; du wallon "rivler" (faire une bande étroite, autre sens su même mot) avec suffixe -inne (-aine); de la bande creusée, par métonymie, l'outil.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
rivelaine rivelaines
\ʁiv.lɛn\

rivelaine \ʁiv.lɛn\ féminin

  1. Sorte de marteau dont les houilleurs se servent.
    • Il avait travaillé de ses mains là même [dans une houillère] où ses ancêtres avaient manié le pic, la pince, la rivelaine et la pioche. — (Jules Verne, Le Temps, 1er avril 1877, Feuilleton, 1ière page, 3e colonne)


TraductionsModifier

AnagrammesModifier

Modifier la liste d’anagrammes

RéférencesModifier

Tout ou partie de cet article est extrait du Dictionnaire de la langue française, par Émile Littré (1872-1877), mais l’article a pu être modifié depuis. (rivelaine)