romantique

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(1675) De l’anglais romantic attesté depuis 1654 et qualifiant ce qui est caractéristique du genre littéraire du roman et parle à l'imagination (alors appelé en anglais romance, issu de l’ancien français romans, romant, romanz, de là le dérivé anglais romantic et le latin médiéval romanticus attesté au quinzième siècle → voir roman et -ique.

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
romantique romantiques
\ʁɔ.mɑ̃.tik\

romantique \ʁɔ.mɑ̃.tik\ masculin et féminin identiques

  1. Qui rappelle à l’imagination les descriptions des poèmes et des romans.
  2. Relatif au romantisme.
    • On pouvait le surprendre intrépidement planté sur ses jambes, le nez en l’air, assistant à la chute d’une pierre qu’un maçon ébranle avec un levier en haut d’une muraille, et sans quitter la place que la pierre ne tombât ; et, quand la pierre était tombée, il s’en allait heureux comme un académicien le serait de la chute d’un drame romantique. — (Honoré de Balzac, Les Petits Bourgeois, 1844, version écrite par Balzac d’un roman inachevé, repris ensuite par un autre auteur)
    • En ce siècle romantique, le grand public aussi bien que les scientifiques développent une nomenclature quelque peu chromatique des grandes épidémies : ainsi appelle-t-on la tuberculose « mort blanche » ou « peste blanche ». — (Michel Signoli et Caroline Costedoat, La Peste noire, Éditions “Que sais-je ?”, 2021, introduction)
  3. Qui évoque les qualités, les émotions chères aux romantiques.
    • Force est de constater que le couple ultraglamour est très attendu pour leurs retrouvailles à l’écran dans ce qui s’annonce comme un grand film romantique d’aventures. — (Dominique Choulant, Marion Cotillard, 2016)
    • Un air romantique.
    • La mélancolie romantique.
  4. (Par analogie) Idéaliste, où l’imagination l’emporte sur le sens des réalités.
    • Le dogme de l’incurable méchanceté de l'homme a, d'ailleurs, chez certains de ses adeptes, une autre racine : un plaisir romantique à évoquer la race humaine murée dans une misère fatale et éternelle. — (Julien Benda, La trahison des clercs, 1927, édition revue & augmentée, Grasset, 1946, p.194)

DérivésModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

  •   romantique figure dans le recueil de vocabulaire en français ayant pour thème : art.

TraductionsModifier

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
romantique romantiques
\ʁɔ.mɑ̃.tik\

romantique \ʁɔ.mɑ̃.tik\ masculin et féminin identiques

  1. Membre du romantisme.
    • Il est intéressant de noter au bénéfice de nos modernes souverainistes que des romantiques comme Mazzini, Michelet, Lamartine ou Hugo ne voyaient aucune contradiction entre nationalité et européanité. — (Élie Barnavi, L’Europe comme utopie, dans Marianne (magazine) du 13 août 2011, p. 81)
  2. (Par analogie) Idéaliste.
    • Cet homme d’État est un grand romantique.

TraductionsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier