FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Locution composée de sucre et de Saturne

Locution nominale Modifier

Singulier Pluriel
sucre de saturne sucres de saturne
\Prononciation ?\

sucre de saturne masculin

  1. (Médecine) (Vieilli) (Désuet) Acétate de plomb.
    • James, dans le Dictionnaire de médecine, t. H, p. 837, dit, à l'article Bellon , qu'il a élé obligé de traiter deux fois des malades atteints de la colique de plomb pour avoir pris du sucre de saturne (acétate de plomb), dans l'intention d'arrêter des flueurs blanches. — (Matthieu Joseph Bonaventure Orfila, Traité de toxicologie, Paris : chez Fortin et Masson, 1818, 1852)
    • Le très vieux problème lavoisien - d'une part, supprimer les mots obscurs et alchimiques, fauteurs de troubles, du genre : « dragon mitigé », « calomélas », « poudre d'Algaroth », « sucre de Saturne », « lune cornée », « beurre d'arsenic », et, d'autre part, créer des signes ou techniques rationnelles expressives - se pose de nos jours de façon particulièrement aiguë. — (François Dagognet, Tableaux et langages de la chimie, Éditions du Seuil, 1969, p. 165, Champ Vallon, 2002, p. 153)

Variantes orthographiquesModifier