FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

→ voir dos

Locution adverbiale Modifier

sur le dos de \syʁ lə do də\

  1. Aux dépens de.
    • Il est assez courant de mettre les embouteillages aux urgences sur le dos de la « bobologie » : de plus en plus de personnes solliciteraient les services hospitaliers sans en avoir vraiment besoin, pour une petite douleur ou par inquiétude. — (Théo Mercadier , « Pourquoi le nombre de patients aux urgences augmente d’année en année », Le Monde. Mis en ligne le 14 juin 2019)
    • Marine Le Pen ne touchera aucune aide de la part de l’UE ? « On ne pourra pas l’accuser de s’enrichir sur le dos de l’Europe! », ironise Allobroge. — (Le Figaro, 24 juin 2014)
    • En tenant un tel discours — fort apprécié au Canada anglais —, Stephen Harper semble encore une fois vouloir gagner une élection canadienne sur le dos du Québec. — (Le Devoir, 30 juin 2014)
    • Elle refusait que je la photographiasse, m'expliquant que je ne lui avais pas donné suffisamment d'argent. Alors que moi avec le cliché que je pourrais prendre d'elle, je pouvais gagner plein d'argent là-bas en France sur son dos. — (Ramzi Saïdani, « Babouchka », dans les Nouvelles russes, Lille : chez l'auteur/Lulu.com, 2012, page 47)