Voir aussi : tetras

Étymologie

modifier
(Date à préciser) Du latin tetrax (« faisan »), lui-même emprunté au grec.

Nom commun

modifier
Invariable
tétras
\te.tʁɑ\
ou \te.tʁa\
ou \te.tʁɑs\

tétras \te.tʁɑ\ ou \te.tʁa\ ou \te.tʁɑs\ masculin

  1. (Ornithologie) (Chasse) Coq de bruyère d’une grande espèce.
    • Mais que voulez-vous qu'on fasse d'autre à Mayland ? La mer grondante l'entoure aux trois quarts, et l'hinterland est constitué par des landes et des friches où ne vivent que des lapins sauvages et des tétras. — (Jean Ray, Harry Dickson, Les Chevaliers de la lune, 1932)
    • C’est comme pour appeauter un tétras, rien de plus simple. Tu tends une feuille de chiendent entre tes deux pouces et tu souffles dans l’intervalle. Tu vois arriver le coq, la crête droite, écarlate et le collet ébouriffé. — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)

Traductions

modifier

Hyperonymes

modifier

Hyponymes

modifier

Prononciation

modifier

Anagrammes

modifier

Modifier la liste d’anagrammes

Voir aussi

modifier
  • tétras sur l’encyclopédie Wikipédia  

Références

modifier