Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

De table et hôte (table où sont accueillis les hôtes).

Locution nominale Modifier

Singulier Pluriel
table d’hôte tables d’hôte
\ta.blə d‿ot\

table d’hôte \ta.blə d‿ot\ féminin

  1. (Hôtellerie) Repas servi à heure fixe, dans un hôtel ou ailleurs, à un prix réglé d’avance.
    • J'y ai dîné, et même assez mesquinement, car nous étions quatre inattendus, et la côtelette de veau jouait un principal rôle dans ce festin, comme sur nos tables d'hôte depuis quelques jours. — (Saintine, Les métamorphoses de la femme, Paris : Charlieu, 1857, p.202)
    • Depuis que nous étions riches, je mangeais à table d’hôte, dans la salle du fond. Il y avait là une vingtaine de jeunes gens, des écrivains, des peintres, des architectes, ou pour mieux dire de la graine de tout cela. — (Alphonse Daudet, Le petit Chose, 1868, rééd. Le Livre de Poche, page 180)
    • On fait, en Suisse, ordinairement trois repas : le matin, on déjeune au miel et au café ; vers midi, on lunche, et le soir , on dîne ou soupe à la table d’hôte ou isolément. — (La Suisse circulaire, Guide Conty, 8e éd., 1894, p.25)
    • Dans la salle à manger, marron et or, pleine de lumières, je me suis assis à la table d’hôte. C’est un scintillement général, un brouhaha, le grand empressement vide du début des repas. — (Henri Barbusse, L’Enfer, Éditions Albin Michel, Paris, 1908)

TraductionsModifier

RéférencesModifier