tant qu’à

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.
(Locution prépositive 2) Faute de quant à.

Locution prépositive 1 Modifier

tant qu’à \tɑ̃ k‿a\

  1. (Avec un infinitif) S’il faut …, plutôt.
    • Mon oncle était franc-maçon. Moi, je déclare les francs-maçons plus bêtes que les vieilles dévotes. C’est mon opinion et je la soutiens. Tant qu’à avoir une religion, l’ancienne me suffirait. — (Guy de Maupassant, Mon oncle Sosthène, dans Les Sœurs Rondoli, 1882)

DérivésModifier

Locution prépositive 2Modifier

tant qu’à \tɑ̃ k‿a\

  1. Quant à. Note : Considéré comme une faute.
    • Tant qu’à la maison, reprit Jeanne, il n’y faut pas songer, mon parrain, ça ne me ferait ni chaud ni froid de la voir neuve. — (George Sand, Jeanne, 1844)
    • Tant qu’à moi, ce sont les premiers bessons que je vois. — (George Sand, La Petite Fadette, 1849)

TraductionsModifier