tuyauterie

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

 Dérivé de tuyau avec le suffixe -erie.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
tuyauterie tuyauteries
\tɥi.jɔt.ʁi\

tuyauterie \tɥi.jɔt.ʁi\ féminin

  1. (Art) Ensemble des tuyaux et des conduites d’une construction.
    • Pour le lavage, il y a à l'extrémité supérieure de la cuve une tuyauterie d'arrosage composée d'un tuyau principal et d'un ensemble de tuyaux embranchés perforés, […]. — (D. de Prat, Nouveau manuel complet de filature; 1re partie: Fibres animales & minérales, Encyclopédie Roret, 1914)
    • Les sablières actuelles sont à vapeur, une tuyauterie munie d'un éjecteur entraîne le sable avec un jet de vapeur et le projette devant les roues., — (Serge Breval, La locomotive à vapeur, sa description, son fonctionnement , 1932, chapitre B)
  2. (Figuré) (Argot) Gorge, gosier.
    • Par devant, service, service, mais pour se faire gicler un coup de gniole dans la tuyauterie, ils ne craignent personne ! Faut les connaître ! — (Roger Vercel, Capitaine Conan, Albin Michel, 1934, collection Le Livre de Poche, page 227)
  3. (Figuré) (Argot) Vaisseaux sanguins.
    • Une jambe blessée, qui s'est mise à enfler après la sortie de clinique, qui fait une petite phlébite insoupçonnée du porteur, on sait que ça vous lâche à merveille un caillot dans la tuyauterie. — (Hervé Bazin, Cri de la chouette, Grasset, 1972, réédition Le Livre de Poche, page 252)

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier