FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Interjection) arabe زعم (« assertion »).

Nom commun Modifier

zarma \zaʁ.ma\ masculin au singulier uniquement

  1. (Linguistique) Groupe de dialectes parlés sur les rives du fleuve Niger depuis Djénne au Mali jusqu’au pays Bariba du nord du Bénin, et dont les principaux dialectes sont le songhay, le zarma et le dendi.
    • Un certain nombre de vocables français ont été empruntés à la fois par le hausa et le zarma. Ils ont été transformés de façon similaire voire identique. — (Études Linguistiques: Revue du Département de Linguistique de l'Université de Niamey, Niamey, 1979, p. 24)

NotesModifier

Le code de cette langue (zarma) dans le Wiktionnaire est dje.

SynonymesModifier

DérivésModifier

Interjection Modifier

zarma \zaʁ.ma\

  1. (Familier) Exclamation typique du sociolecte des banlieues versant beur qui est une prononciation dérivée du mot arabe « zerma », souvent utilisée pour marquer l'ironie ou le cynisme, voire le ridicule.
    • Zarma, t’entends comment elle parle la meuf ? j’crois pas ! s’étonne Louisa. — (Derri Berkani, La Kahéna de la Courtille, Éditions L'Harmattan, 2002, p. 55)
    • Et à force de t’casser les couilles avec ses bisous, ses câlins tout ça, elle te transforme : t'étais le dernier des thugs, tu deviens le premier des caniches, laisse tomber ! C'est un truc de ouf. Mon meilleur pote, c’fils de pute, zarma il est tombé. Wesh, du jour au lendemain, on l'a plus revu : […]. — (Ludovic Hermann Wanda, Prisons, Paris : Éditions L'Antilope, 2018)


SynonymesModifier

AnagrammesModifier

Voir aussiModifier

Songhaï koyraboro senniModifier

Nom commun Modifier

zarma

  1. Groupe ethnique Songhay.