épluchure

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

D’éplucher avec le suffixe -ure.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
épluchure épluchures
\e.ply.ʃyʁ\
 
Des épluchures.

épluchure \e.ply.ʃyʁ\ féminin

  1. Déchet que l’on ôte de quelque chose qu’on épluche. Il s’emploie surtout au pluriel.
    • — Oh ! regarde-moi les épluchures que tu fais ! C’est du sabotage ! Tu en enlèves la moitié ! Et nous n’avons que quinze patates ! — (Jules Romains, Les Copains, 1922, réédition Le Livre de Poche, page 180)
    • Celui qui méprise le copain qui mange les épluchures que l’on jette dans la coffre de la cantine, le méprise parce que ce copain « ne se respecte plus ». Il pense que ce n’est pas digne d’un politique de bouffer des épluchures. Beaucoup ont mangé des épluchures. Ils n’étaient certes pas conscients, la plupart du temps, de la grandeur qu’il est possible de trouver à cet acte. — (Robert Antelme, L’Espèce humaine, 1947)

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

  épluchure figure dans les recueils de vocabulaire en français ayant pour thème : compost, légume.

Apparentés étymologiquesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

AnagrammesModifier

RéférencesModifier