TchèqueModifier

ÉtymologieModifier

En vieux tchèque, il signifiait « frotter, (é)branler », pour une évolution sémantique similaire→ voir mrdat et šukat ; d’une onomatopée šup (« zou ») → voir šustit et šoupat.

Verbe Modifier

šoustat \Prononciation ?\ imperfectif (voir la conjugaison)

  1. (Désuet, sens étymologique) Frotter.
  2. (Vulgaire) Baiser, foutre, niquer.
    • O silvestrovské noci jsem byl zavřený doma a šoustal s nafukovací pannou.

RéférencesModifier

  • Jiří Rejzek, Dictionnaire étymologique tchèque, Leda, Prague, 2001, pour l’étymologie