Hébreu ancienModifier

ÉtymologieModifier

La racine kappar ou כ.פ.ר, désigne, dans les textes akkadiens anciens (traités de médecine), les deux gestes qu'effectue le thérapeute en face d'une plaie : frotter (nettoyer la plaie) et l'enduire (la recouvrir avec un onguent). Ce sont ces deux sens conjoints qui conduiront métaphoriquement aux nouveaux sens d'effacer les fautes ou de les recouvrir. Le texte biblique qui contient le plus d’occurrences du mot kpr est Lévitique 16, une description du grand rituel d'expiation, nommé le jour du pardon (yom kippour).

Verbe Modifier

כפר (voir la conjugaison)

  1. Enduire.
  2. Recouvrir.
  3. Asphalter[1].
  4. Effacer. D'où pardonner, expier (Lévitique 17-10-11: Lévitique 16)

Nom commun Modifier

כֹּפֶר masculin *\ko.fær\

  1. Poix.
  2. Bitume.
  3. Asphalte[1].

DérivésModifier

Suffixe Suffixe
Possessif
Préfixes
ב+
forme absolue singulier - בַּכֹּפֶר */ba.ko.fær/

RéférencesModifier

  1. a et b André ChouraquiLa Bible, traduction Chouraqui, Éditions Desclée de Brouwer, 2007 ISBN 2-220-05811-5