Voir aussi : web 2.0

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

De l’anglais Web 2.0, créé par Darcy DiNucci en 1999 et popularisé par Tim O’Reilly en 2003. Le nombre 2.0, que l’on écrirait 2,0 en français, représente une nouvelle version majeure.

Locution nominale Modifier

Web 2.0 \wɛb dø.pwɛ̃.ze.ʁo\ masculin invariable

  1. (Internet) Version évoluée du Web d’origine, permettant, grâce à des interfaces, l’interaction des internautes à la fois avec le contenu des pages mais aussi entre eux.
    • Le vocabulaire du Web 2.0 impressionne au premier abord. Mais peu d'automobilistes connaissent la signification de « Common rail » pour leur voiture diesel ; leur motivation est le faible coût d'usage. — (Jean-François Gervais, Web 2.0  : Les internautes au pouvoir, Éditions Dunod, 2007, Introduction)
    • Wikipédia est à la juste croisée de deux tendances fortes du Web 2.0 : le contributif et le collaboratif. — (Steph Suby, Histoire et principes de Wikipédia, 2009-07-07)
    • La nature incitative spécifique du Web 2.0 est caractérisée par ses nouvelles formes d'usage et ses contenus numériques autoproduits qui ne sont pas disponibles sur les médias «traditionnels» (partage de photos par exemple). — (Congrès des pouvoirs locaux et régionaux : Textes adoptés , 16e session (3-5 mars 2009) : Recommandation 263 (2009) : La fracture numérique et la e-inclusion dans les régions, Strasbourg : Éditions du Conseil de l'Europe, 2009, p. 16)

Variantes orthographiquesModifier

SynonymesModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

TraductionsModifier

Voir aussiModifier

  • Web 2.0 sur l’encyclopédie Wikipédia  

AnglaisModifier

ÉtymologieModifier

Créé par Darcy DiNucci en 1999 et popularisé par Tim O’Reilly en 2003. Le nombre 2.0, que l’on écrirait 2,0 en français, représente une nouvelle version majeure.

Locution nominale Modifier

Web 2.0

  1. (Internet) Web 2.0.

Variantes orthographiquesModifier

PrononciationModifier